CELEBRATION. Le Syndicat des entreprises de génie climatique et de couverture plomberie (GCCP) a fêté ses 200 ans le vendredi 1er décembre, à l'occasion de la saint-Eloi.

Le 1er décembre, le Syndicat des entreprises de génie climatique et de couverture plomberie (GCCP) a célébré, au pavillon Dauphine, à l'occasion de la saint-Eloi, son anniversaire. Son âge ? Deux siècles. L'organisation a en effet été créée en 1817, sous la Restauration.

 

L'occasion de saluer toutes les générations de professionnels adhérents du GCCP. "Nous célébrons ce soir les valeurs de la solidarité et du bel ouvrage", a ainsi affirmé Paul Bourdarios, le benjamin de l'organisation, créateur de la société LDSP-Paris.com.

 

Un livre mémorial de Gilles Mermet

 

Pour marquer le coup, le GCCP a publié un "livre-mémorial", réalisé par le journaliste Gilles Mermet. L'organisation a également fait un bilan de certaines actualités récentes dans le secteur : l'inscription, par le ministère de la Culture, du geste du couvreur parisien au Patrimoine immatériel français, et le dépôt du permis de construire du futur Eco Campus, centre d'enseignement des nouveaux métiers de la transition énergétique. "Un projet pharaonique de 12.000 m², soutenu par l'État, la Région, le Val-de-Marne, le territoire T12 ainsi que des opérateurs privés de la filière", précise un communiqué de presse du GCCP.

 

Plusieurs membres historiques de la profession ont été distingués, tels que Claudie Payet, Jacques Allemand, Bernard Baquet, Jean Balas, Michel Destouches, Bernard Laurent, Jean Domange, Patrick Aimon ou Jean-François Roubaud. "Nous sommes des passeurs", a rappelé Gérard Laurent, haut-commissaire au GCCP.
actionclactionfp