Ce mardi 26 juin, à Paris, la Société du Grand Paris (SGP) a présenté le design des gares de la future ligne Grand Paris Express du cabinet lauréat Jacques Ferrier Architectures. Ce fut l'occasion aussi pour Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, de s'exprimer pour la première fois sur ce dossier d'actualité…

La Société du Grand Paris a présenté, ce mardi 26 juin, à la Maison de l'architecture à Paris, le projet lauréat de la consultation en conseil architecture et design des gares du Grand Paris Express qu'elle avait lancée en décembre 2011. Objectif : concevoir une nouvelle génération de gares pour le territoire de la métropole et de la région Ile-de-France. Il s'agit d'imaginer à la fois des lieux connectés au service des voyageurs et des centres de vie pour les habitants, bien intégrés dans la ville. Pour cela, la Société du Grand Paris, conseillée dorénavant par le groupement lauréat Jacques Ferrier Architectures (J.F.A), a finalisé le concept de « Gare Sensuelle ».

 

FERRIER
FERRIER © Images Sensual City Studio
Un concept de gare sensuelle
« Dans sa réponse, Jacques Ferrier a développé, en effet, un concept de gare sensuelle, à la fois laboratoire de l'urbanité contemporaine et espace où s'expérimentent de nouvelles manières d'être et de vivre ensemble », nous a expliqué Etienne Guyot, président du directoire de la Société du Grand Paris. Dans l'esprit de Jacques Ferrier - reconnu notamment pour le pavillon de la France à l'exposition universelle de Shanghai et les ateliers et les bureaux du tramway de Bordeaux et de Valenciennes - , la gare devient un « équipement public parfaitement intégré à la ville, qui s'impose comme un nouveau repère urbain. »

 

Le travail réalisé par le groupement Jacques Ferrier dans le cadre d'une approche transversale des gares du Grand Paris conduira à l'élaboration de plusieurs chartes. « Cette démarche vise à assurer le caractère homogène des gares du futur métro », signale le porteur du projet. Trois chartes seront ainsi créées : charte d'architecture et d'aménagement, charte de design des espaces et charte d'intégration des équipements. Elles répondront aux objectifs que sont la sécurité, la technique, l'usage, l'identité et la culture.

 

Ensuite, le groupement devra sélectionner des équipes de maîtrise d'oeuvre pour plancher sur ces chartes. Les consultations pour la conception des 57 gares et des tunnels du Grand Paris Express viennent d'être lancées par la SGP. La première concerne notamment la ligne rouge allant du Bourget au Pont de Sèvres, via Noisy-Champs, comprenant 23 nouvelles gares sur un tracé entièrement souterrain de 62 km.

 

« Du fait de la haute technicité requise pour l'élaboration du projet, les équipes de maîtrise d'œuvre qui seront sélectionnées, devront faire preuve de pluridisciplinarité, en associant des architectes à des bureaux d'études, spécialisés dans les infrastructures souterraines », a rappelé Etienne Guyot. Ainsi, la Société du Grand Paris souhaite ouvrir largement cette consultation à l'innovation et à la création architecturale.

 

Jacques Ferrier s'est distingué de six autres équipes prestigieuses sélectionnées que sont celles de Jean-Marie Duthilleul, Bruno Fortier, Foster and Partners, Moatti et Rivière, Périphériques et Elisabeth et Christian de Portzamparc. Et un dirigeant de la Société du Grand Paris de nous confier : « Le choix entre les candidats a été particulièrement difficile, cela s'est à très peu de choses ».

 

Découvrez en page 2, les réactions de Cécile Duflot, ministre de l'Egalité et des Territoires et du Logement.
actionclactionfp