Six mois après avoir intégré Tubesca-Comabi, l'entreprise familiale Frénéhard & Michaux dévoile son ambition pour l'ensemble de ses entités : devenir un acteur global du travail en hauteur. Bernard Rothan, président de Tubesca-Comabi et membre du comité exécutif, en dit plus.

Le secteur du travail en hauteur s'est longuement consolidé en France. L'histoire de Frénéhard & Michaux, spécialiste de la quincaillerie de toiture, a ainsi débuté en 1889, tandis que celle de Tubesca, remonte à 1954. Par tout un ensemble de rapprochements, de fusions et d'acquisitions, les voilà désormais liées, depuis le mois d'octobre 2016. Six mois après cette ultime opération, un comité exécutif de cinq personnes a été mis en place, afin de déterminer le cap. Outre une nouvelle identité visuelle (voir encadré) commune à l'ensemble de ses douze filiales (Artub, Roy, Merlet, Securigard, Skyworks…), Bernard Rothan, actuel président de Tubesca-Comabi, présente l'ambitieux projet du groupe.

 

Il raconte : "Tout d'abord, il faut rappeler que l'opération a été réalisée à 100 % avec des capitaux français, dont 60 % par la famille Frénéhard, 24 % par des investisseurs financiers et 16 % par les salariés eux-mêmes. Et la production est, elle aussi, 100 % 'made in France' puisque les outils de production et centres de décisions sont situés au cœur du marché". Pour autant, l'entreprise de taille intermédiaire qui emploie un millier de personnes, ne tourne pas le dos à l'international, où elle réalise déjà 20 % de son activité de 160 M€ annuels. Sur l'acquisition de Tubesca-Comabi (62 % du CA total) par Frénéhard & Michaux (37 %), il rappelle : "Nous avons des activités complémentaires et il n'y a pas eu de destruction d'emploi. Au contraire, il y a une consolidation de l'activité et des investissements lourds dans l'outil industriel. Nous souhaitons fédérer les entreprises et les marques autour de quatre axes essentiels".

 

200 M€ en 2022, dont 66 M€ à l'international

 

Le premier sera de proposer aux clients professionnels des produits et solutions adaptées à tous leurs besoins. Le membre du comité exécutif évoque également des aspects de responsabilité sociétale ou environnementale, et de retour "durable et décent" sur les investissements. Mais l'enjeu sera bien de devenir un groupe centré sur le travail en hauteur, qu'il s'agisse d'accès et cheminements (68 % du CA), de fixations et quincaillerie (16 %) ou de portails et clôtures (11 %). "Nous produisons un ensemble complet de solutions pour les déplacements : échelles, échafaudages, plateformes, passerelles, rampes, garde-corps, mains-courantes… Et nous avons également une activité de sous-traitance industrielle en fabrication métallique, galvanisation et peinture poudre ou liquide", résume le président de Tubesca-Comabi. Grâce à cette offre étendue, Frénéhard & Michaux entend devenir "un acteur référent en Europe" et vise le cap des 200 M€ dans les cinq ans (soit une croissance de +5 % par an). Le groupe souhaite, dans le même temps, porter la part de l'international à 33 % de son chiffre d'affaires.

 

Bernard Rothan assure : "Nous avons un socle solide grâce à notre outil industriel complémentaire et récent, ainsi qu'une maîtrise complète de la chaîne de valeur et des canaux de distribution". Le président de Tubesca-Comabi souligne que le département de R&D emploie 30 personnes et que le groupe dispose de 110 brevets actifs (sur 250 déposés). Sur les priorités immédiates du groupe, il révèle : "Nous travaillons à l'enrichissement des gammes ainsi qu'à la valorisation de notre expertise sur le travail en hauteur auprès des distributeurs professionnels et des grands groupes". Déjà présent sur nombre de projets d'envergure, comme la rénovation du CNIT à La Défense ou la cathédrale de Rouen, Frénéhard & Michaux entend se positionner sur des chantiers d'aéroports internationaux, marché où il est déjà présent. Autre développement attendu, celui de l'intégration numérique, avec le lancement de nouveaux sites Internet (corporate et filiales) permettant d'accéder à des informations produits. "Une base de données puissante regroupant 3.000 solutions", fait valoir Joseph Miquel, directeur exécutif chez Frénéhard & Michaux. Enfin, le groupe souhaite poursuivre son travail sur la sécurité et l'ergonomie de ses produits, afin de donner une totale confiance à ses clients.

 

Le nouveau logo de toutes les entités de Frénéhard :
Logo Frénéhard & Michaux
Logo Frénéhard & Michaux © Frénéhard

Pour symboliser l'esprit de famille des différentes sociétés du groupe Frénéhard, et composer ensemble une entité reconnaissable, un nouveau logotype a été choisi. Bernard Rothan le décrit : "Il représente à la fois un bâtiment, une échelle, un échafaudage… Il a une base solide". Cette identité visuelle commune, est voulue comme "un même maillot pour toute l'équipe, afin d'être plus forts et aller plus haut".
actionclactionfp