L'Union européenne et la France se sont engagées à débloquer une enveloppe de 940 millions d'euros pour financer l'extension du métro du Caire, a indiqué dimanche la mission européenne au Caire dans un communiqué.

L'Union européenne et la France participeront au financement de l'extension du métro du Caire. L'enveloppe débloquée atteint un montant de 940 millions d'euros, soit 300 millions d'euros pour l'Agence française de développement (AFD) et 600 millions d'euros pour la Banque européenne d'investissement (BEI) sous forme d'un prêt sur 25 ans à un taux d'intérêt inférieur à 2%, a précisé la mission européenne.

 

«L'UE et l'AFD ont ratifié samedi cet accord par lequel le gouvernement français honore près de la moitié des engagements qu'il avait pris envers l'Egypte en 2011 au sommet de Deauville, destiné à lever des fonds pour soutenir le Printemps arabe», a précisé l'UE.

 

Pour rappel, la France a déjà soutenu l'Egypte financièrement et techniquement lors de la construction de deux lignes de métro du Caire, construites dans les années 1980.

 

A noter également qu'il se murmure dans les médias de la capitale égyptienne qu'une quatrième ligne pourrait voir le jour d'ici à 2019.
actionclactionfp