Face à la hausse des prix de l'énergie, un sondage Ifop a interrogé des Français sur leurs attentes et les gestes à adopter au quotidien pour réduire leur consommation. Pour faire des économies d'énergie, à quoi sont-ils prêts ?

Un sondage Ifop, réalisé pour Eni en février 2017, révèle que la hausse des prix de l'énergie oblige les Français à réduire leur confort. Un Français sur deux dit être plus vigilant à sa consommation qu'elle soit électrique ou au gaz. En effet, 50% avouent avoir réduit leur consommation et plus d'un quart avoir baissé la température du chauffage. Pour autant, la hausse des tarifs ne les poussent pas à choisir un autre fournisseur.

 

D'un point de vue environnemental, 60% des sondés sont sensibles aux économies d'énergie et sont prêts à réduire un peu leur confort. Pour cela, 55% déclarent mettent des ampoules basses consommation et 43% baisser le chauffage et la climatisation. Ils sont 84% à juger ces gestes simples à mettre en œuvre et 81% à les trouver efficaces.

 

Les aides financières aux travaux de rénovation jugées importantes mais peu connues

 

L'étude souligne enfin que 57% des Français accordent une "grande importance" aus aides financières accordées pour les travaux de rénovation. Cependant, elle note une "faible connaissance" des aides. Ainsi 32% des sondés disent ne jamais avoir entendu par les certificats d'économie d'énergie (CEE). Ce qui expliquerait que 26% des ménages ont fait des travaux de rénovation d'énergique dans leur logement au cours des deux dernières années, alors qu'ils sont 59% à estimer que ces aides les inciteraient à le faire.
actionclactionfp