FORMATION. A l'occasion de ses vœux, ce jeudi 11 janvier, le président de Constructys, l'organisme paritaire collecteur agréé au service des entreprises et salariés du BTP (OPCA) a, dans son bilan 2017, salué la reprise observée en 2017 et fait le point sur les grands axes de 2018, à l'aube de nouvelles réformes de la formation et de l'apprentissage en 2018.

2017 a été une année de renouvellement pour Constructys avec notamment l'arrivée d'une nouvelle directrice générale, Claire Khecha, la reconfiguration de son réseau territorial en 14 régions, dont deux pour les DOM. Et, à l'occasion de ses vœux ce jeudi 11 janvier, Jean-Christophe Repon, le président de l'organisme paritaire collecteur agréé au service des entreprises et salariés du BTP (OPCA du BTP) - également président du CCCA-BTP - a ainsi souligné le dynamisme de cet opérateur indispensable au développement des compétences des salariés des entreprises du BTP, dans un secteur de la formation et de l'apprentissage en pleine évolution.

 

L'année 2017 aura été celle d'un signe de reprise de l'emploi "et pas que dans les majors qui interviennent sur les chantiers du Grand Paris", a-t-il précisé. "Certaines tensions se ressentent même sur les territoires, même si les volumes d'embauche sont encore inférieurs à ceux des années d'avant-crise." Ce que l'organisme ressent en observant une chute de 26% des contrats de sécurisation professionnelle - le dispositif d'accompagnement des transitions professionnelles pris dans le cadre de licenciement économique - ainsi que le développement des contrats de professionnalisation (+7%) et enfin la forte hausse des préparations opérationnelles à l'emploi, individuelles ou collectives, en amont de recrutement ou de contrats de professionnalisation, avec 3.500 PE en 2017, soit 1.300 supplémentaires par rapport à 2016.

 

La progression de la formation "reste insuffisante"

 

Une reprise qui s'est également accompagnée d'une progression de la formation avec +6% de stagiaires en formation dans les entreprises de moins de 11 salariés et de +10% dans celles de plus de 11 salariés. Le compte personnel de formation (CPF) a également poursuivi sa croissance (+16%) a précisé le président de l'OPCA, "signe que les entreprises comme les salariés s'approprient ce dispositif". "En revanche", a-t-il regretté, "cette croissance reste insuffisante", appelant de ses vœux "un plan de développement (…) mis en place en faveur de toutes les entreprises".

 

A l'aube des réformes à venir concernant la formation et l'apprentissage, Jean-Christophe Repon a enfin rappelé l'engagement de Constructys pour se préparer aux évolutions à venir. Parmi les actualités, dès le début de l'année, la mise en place du Plan d'investissement pour les Compétences (PIC) - "et il sera temps car le financement de nos POE, tant demandées par les entreprises, n'est pas garanti aujourd'hui par le FPSPP", a précisé le président de l'OPCA -, ainsi que celle de la nouvelle convention technique et financière avec les réseaux de proximité et en faveur des salariés des entreprises de moins de 11 salariés qui verra "une gamme de services étendue et une organisation régionale plus structurée" ; et enfin, le démarrage de la synergie entre le 3CA et Constructys.

 

Le Président a enfin rappelé les dernières mesures prises par le Conseil d'administration de l'OPCA pour amplifier la formation des salariés du BTP, comme les modalités de prise en charge simplifiées et harmonisées pour faciliter la mise en œuvre de la formation, le développement des diagnostics et de l'accompagnement des entreprises, la poursuite des expérimentations sur le coaching professionnel ou encore sur le financement possible de formation en faveur des jeunes en contrat d'apprentissage.
actionclactionfp