SOCIAL. Un arrêté ministériel récemment publié donne les résultats définitifs de la mesure de la représentativité des organisations professionnelles dans les entreprises du bâtiment. Que ce soit pour celles de plus de 10 ou jusqu'à 10 salariés, la Fédération Française du bâtiment est en tête, talonnée par la Capeb.

Les résultats définitifs de la mesure de représentativité des organisations professionnelles (OP) sont désormais confirmés. Un arrêté ministériel, publié au Journal Officiel le 28 décembre 2017, donne les chiffres pour le secteur des entreprises du bâtiment employant jusqu'à 10 salariés. La Fédération Française du Bâtiment (FFB) est en tête avec 50,72%, suivi de près par la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (Capeb) avec 49,28 %.

 

Déjà en juillet 2017, les résultats pour les entreprises de plus de 10 salariés avaient placé la FFB comme première organisation patronale à 90,51%. En tant que première organisation pour les entreprises du bâtiment comptant jusqu'à 10 salariés, cela "confère à la FFB le droit d'opposition à l'extension d'un accord collectif dans les deux champs conventionnels", rappelle la Fédération qui ajoute qu'elle "pourra ainsi s'opposer à toute extension d'accords contraires à l'intérêt des entrepreneurs et des artisans".

 

"Confortée comme la première organisation patronale d'employeurs du Bâtiment, pour toutes les tailles d'entreprise", la FFB estime que "cela renforce sa détermination à porter encore plus haut la voix et les valeurs de tous les entrepreneurs et artisans du Bâtiment". Pour Jacques Chanut, son président, "ces résultats obtenus grâce à l'implication du réseau et des mandataires de la FFB doivent être confortés et amplifiés par des recrutements d'entreprises. Au moment où il y a une volonté forte de réformes sociales en profondeur, la FFB sera un partenaire constructif mais vigilant."
actionclactionfp