Côté architecture, "le projet de la nouvelle Gare de Bondy se base sur des principes architecturaux et urbains clairs et simples, issus d'une analyse détaillée du site et des études préliminaires complémentaires, poursuit Ludovica Di Falco. Nous nous sommes attachés à proposer un aménagement de l'espace public à l'échelle de la nouvelle Gare de Bondy et du nouveau pôle d'échange en relation avec le contexte urbain." L'idée est de favoriser le rapport entre les deux programmes qui cohabitent sur le parvis (les logements et la gare) en créant des espaces verts et des espaces minéraux, qui garantissent la 'respiration' entre ces ensembles bâtis et enfin d'offrir à la ville de Bondy un bâtiment public qui s'insère de manière harmonieuse dans le contexte existant."

 

"Maintenir l'indépendance des deux gares SNCF et de la gare de la Société du Grand Paris"

 

A Bondy, également, l'architecte franco-italienne a voulu créer "un édifice perçu comme un ensemble unique, tout en maintenant l'indépendance des deux gares SNCF et de la gare de la Société du Grand Paris". Elle a aussi imaginé différents flux de voyageurs et un bâtiment adapté à l'utilisation dynamique qui le caractérisera, où des points de repère clairs faciliteront l'orientation et où les espaces seront en grande partie éclairés par la lumière naturelle dans le but de créer une gare sensorielle, sécurisante et contemporaine.
actioncl