DIAPORAMA. L'Expo Milano 2015 bat son plein : chaque jour, plus de 150.000 personnes se pressent dans les allées afin d'admirer les pavillons symbolisant le progrès et les aspirations de l'Humanité. Visite guidée pour découvrir ces constructions temporaires aux architectures variées et audacieuses.

L'Exposition universelle de Milan est une vitrine des savoir-faire nationaux dans de multiples domaines. La thématique choisie pour cette édition 2015 est "Nourrir la planète, énergie pour la vie", rassemblant les enjeux de développement durable, d'agriculture raisonnée et de gestion de l'eau. Autant d'idées reprises avec plus ou moins d'inspiration par les différentes délégations nationales dont les pavillons s'égrènent le long du kilomètre et demi du Decumanus, cet axe est-ouest emprunté à l'urbanisme romain.

 

L'événement, qui espère attirer plus de 20 millions de visiteurs en six mois, a été pensé pour compenser à 100 % ses émissions de gaz à effet de serre grâce à des projets locaux d'optimisation énergétique, à la promotion d'une agriculture de conservation et à l'achat de crédits de projets internationaux liés à la réduction des émissions de CO2. Il utilise également des technologies nouvelles comme un réseau intelligent alimenté en partie par des sources renouvelables, ou un éclairage assuré par des candélabres LEDs de dernière génération.

 

Une volonté de durabilité qui se retrouve dans la construction de nombreux pavillons, bâtis en bois ou à l'aide de matériaux recyclés. Batiactu vous fait découvrir les édifices les plus inattendus et les plus surprenants.

 

Un événement mondial sous haute sécurité :
L'Expo Milano 2015 devrait recevoir plus de 20 millions de visiteurs, soit plus de 100.000 visiteurs par jour, avec des pics à 250.000 en certaines occasions. Le site choisi, de plus de 1,1 km², est donc particulièrement sécurisé, notamment en raison du risque terroriste. L'enceinte extérieure de plus de 4 km de long n'est percée qu'en 10 points de passage contrôlés, pour les visiteurs, les exposants et les véhicules autorisés.
C'est l'entreprise italienne Came, partenaire de l'exposition, qui s'assure de la gestion de ces allées et venues grâce à un dispositif de très grande ampleur. Elle fournit notamment 224 tourniquets automatiques capables de lire tous les tickets d'entrée (papier, QR code, RFID, NFC), 28 barrières routières automatiques, des automatismes de portail et une centaine de lecteurs de badges portables.
L'ensemble est relié à un PC de sécurité capable d'analyser les demandes d'accès en une seconde, même en cas de pic de fréquentation et de saturation des points de contrôle.
actionclactionfp