Lors du match inaugural OGC Nice-Valenciennes, en septembre 2013 tous les acteurs de ce projet, l'Allianz Riviera à Nice mené tambour battant, étaient fiers. "Il s'agit d'une arène multifonctionnelle plus que d'un stade de football", résumait Christian Estrosi, le député-maire de Nice et président de la Métropole Nice-Côte d'Azur.

 

"Mais le dossier n'était pas facile : fallait-il reconstruire un stade au Ray mais avec des capacités faibles (25.000 à 30.000 places maximum), avec l'obligation d'aller jouer à Charles Ehrmann pendant la durée des travaux ? Ou fallait-il construire une nouvelle infrastructure aux possibilités plus étendues ?", poursuivait l'élu. Le stade devait notamment permettre à la ville d'être l'une des neuf agglomérations sélectionnées pour la tenue de l'Euro 2016. Le choix de son emplacement a répondu à la volonté de structuration complète de la vallée du Var, depuis l'aéroport international jusqu'au quartier de Saint-Isidore.

 

Seulement deux ans de travaux

 

Le calendrier de réalisation du nouveau stade a été extrêmement court : suite à la décision de construction, prise au début de l'année 2011, la pose de la première pierre est intervenue le 1er août de la même année. Deux ans plus tard, le 31 août 2013, l'équipement conçu par Jean-Michel Wilmotte et réalisé par un groupement d'entreprises piloté par Dumez Côte d'Azur (Vinci Construction France), est livré. "C'est une réussite architecturale, écologique et technique et l'OGC Nice devra être à la hauteur de cette enceinte, capable de nous faire évoluer. Ce sera le stade d'une région plus que celui d'une ville", déclarait Jean-Pierre Rivere, le président de l'OGCN.

 

Quatre rencontres durant l'Euro-2016 : trois matches de poule et un huitième de finale.

 

Fiche technique
Maître d'ouvrage : Nice Eco Stadium
Promoteur : ADIM Côte d'Azur
Groupement maîtrise d'œuvre:
Architecte : Wilmotte & Associés SA
Ingénierie bâtiment (stade): Egis Bâtiment
Ingénierie infrastructure VRD (voieries et réseaux divers): Egis France
Bureau de contrôle et coordonnateur sécurité : Bureau Veritas
Coordonnateur SSI (système de sécurité incendie): PCA Sud-Est
Groupement travaux : 10 entreprises pilotées par Dumez Côte d'Azur (VINCI Construction France)
Terrassements, gros œuvre, corps d'état secondaires et architecturaux, VRD, accès, pelouse, couverture, espaces verts : Dumez Côte d'Azur, Triverio Construction, GTM Sud , Campenon Bernard Sud Est, GTM TP Côte d'Azur, Garelli Travaux Publics
Charpente :Fargeot Lamellé Collé, SMB
Electricité (courants forts et faible, éclairage), plomberie, CVC (climatisation, ventilation, chauffage) : Etablissements Jean Graniou, Lefort Francheteau
Budget total : 165,8 millions d'euros HT, dont 27 millions d'euros pour la charpente.

actioncl