UN PROJET/ UNE PARTICULARITE. L'architecture du Swam, le principal projet urbain d'EuraLille 3.000, voulue par l'agence de Alzua +, s'inspire du patrimoine ancien que sont les remparts de la ville. Ce programme de grande envergure a comme objectif de construire, d'ici à fin 2018, 3.400 m² de bureaux et 2.500 m² de commerces.

Le chantier du projet Swam à Lille a démarré ! Les porteurs du futur programme, inscrit dans le cadre d'EuraLille 3.000, l'aménageur, SPL Euralille, le promoteur Nacarat et l'agence architecturale de Alzua + ont dévoilé, le 6 octobre 2016, les contours de sa réalisation, à l'issue de la pose de la première pierre. L'objectif est de taille : construire d'ici à fin 2018, 3.400 m² de bureaux et 2.500 m² de commerces, sur la porte de Roubaix et l'ancien bastion espagnol. Ce futur site transformé, est, en effet, situé, entre le Vieux-Lille et le quartier d'affaires, en liaison avec les gares Lille Flandres et Lille Europe, et en bordure du Parc Matisse.

 

Pour la première phase d'EuraLille 3000, l'architecture de Swam est réalisée par l'agence de Alzua+, implantée à Lille, Nantes et Paris. Sa particularité ? Elle s'inspire du patrimoine ancien que sont les remparts de 3,10 mètres de haut de la porte de Roubaix et de l'ancien bastion espagnol, tout en venant les réinterpréter. C'est l'occasion pour l'architecte Jérôme De Alzua, architecte du projet "d'offrir aux visiteurs de Swam une promenade haute et des vues imprenables sur la ville."

 

Réinterpréter le passé

 

Avant tout, ce projet urbain majeur, conçu pour agrandir le quartier existant, reprend donc "le tracé et le volume de l'ancien bastion espagnol démantelé au début du 20ème siècle", explique l'agence de Alzua+. "Il vient notamment recréer la courtine haute de la porte de Roubaix, aussi appelé promenade du préfet", précise-t-elle.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.


actionclactionfp