Mais le luxe a un coût. Ce sont donc 131 M€ qui seront investis dans la démolition-reconstruction de l'hippodrome de Longchamp, financés par France Galop. A ce jour, le maître d'ouvrage a puisé dans ses réserves affectées la somme de 73.5 M€. Pour le reste, "nous puiserons dans notre propre trésorerie ou procèderons par voie d'emprunt. Dans tous les cas, la décision sera prise au cours du Conseil d'administration de France Galop qui se tiendra fin octobre", précise Bertrand Bélinguier. Mais pour quelle rentabilité, peut-on s'interroger ? "L'idée est d'organiser plus de réunions de course et nous pensons également à la construction d'une piste en sable fibré qui permettrait de courir par tous les temps, voire de nuit", souligne le président de France Galop. Mais on n'en est pas encore là…
actioncl