Le Prix de la première oeuvre, qui accompagne chaque année l'Equerre d'argent a été décerné à l'architecte Eric Lapierre pour son travail sur l'immeuble du Monde Diplomatique, à Paris.

Dans les années 90, Eric Lapierre s'est formé avec les plus grands et notamment Marc Mimram et Paul Chemetov. Aujourd'hui, ce théoricien et critique partage son temps entre l'enseignement (à l'École d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée et à Sciences-Po), la publication d'articles et la réalisation de bâtiments et d'études urbaines avec son agence.

Une mention au Prix de la première oeuvre a également été décerné à l'unanimité du jury à Julien Montfort pour l'extension d'une maison située à Saint-Cyr, dans les Yvelines (Maître d'ouvrage : M. Thomké).

Comme nous l'avons annoncé hier soir, Yves Lion est le lauréat de l'Equerre d'Argent 2003, mais plusieurs mentions ont également été décernées.
Les oeuvres récompensées par des mentions sont l'académie Fratellini de Saint-Denis (93) signée Patrick Bouchain et Loïc Julienne, un stade en bord de Seine à Nanterre (92) conçu par Philippe Barthélémy et Sylvia Grino avec le bureau d'études RFR, et enfin le gymnase Europole à Grenoble de Nicolas Michelin.
actionclactionfp