Les entreprises ayant comme principale activité l'éolien emploient cinq personnes en moyenne. C'est l'un des résultats d'une étude menée par C-Radar sur la taille des acteurs de l'éolien, leur chiffre d'affaires et leur présence sur le web.

Un chiffre d'affaires de 264.000 euros, une moyenne de cinq salariés... Voici les résultats d'une étude réalisée par la société C-Radar qui s'est intéressée aux chiffres de la filière éolienne. Un secteur qui a largement progressé ces 10 dernières années. Chaque année, environ 500 éoliennes sont mises en service en France, indique C-Radar. Fondée en 2011, cette start-up, spécialisée dans le Big Data, a identifié 5234 entreprises divisées en différentes activités : parcs éoliens, industriels, sociétés chargée de leur entretien, bureaux d'études, vendeurs d'éoliennes domestiques... L'Ile-de-France est la région la plus représentée (23%) car les sièges sociaux des plus grands groupes y sont implantés.

Faible présence sur le web

Dans le détail, l'étude rapporte qu'une société emploie cinq personnes en moyenne et que son ancienneté varie entre 5 et 10 ans.
Du côté de la répartition géographie, les éoliennes occupent principalement le Morbihan, le Cantal, le Calvados, la Guyane, l'Aube, le Cher, la Charente Maritime et l'Alsace.
L'activité majoritaire du secteur concerne la production et la distribution d'électricité (33%), la construction des pièces (17%) et les activités scientifiques et techniques (14%).
Concernant le chiffre d'affaires, C-Radar souligne la bonne santé de la filière : 84% des entreprises déposent leurs comptes. Toutefois, seulement 5% d'entre elles dépassent les cinq millions d'euros annuels, tandis que 53% affichent un chiffre d'affaires inférieur à 500.000 euros.
Le rapport de C-Radar a également scruté la présence sur le web des acteurs de l'éolien. Résultat : 51% d'entre eux ne possèdent pas de site internet. C'est encore pire sur les réseaux sociaux où seulement 9% des entreprises ont une page Facebook et 4% ont un compte Twitter.
actionclactionfp