L'entreprise française Ideol vogue vers le succès : elle vient de signer un protocole d'accord stratégique pour développer 1,5 GW de projets éoliens flottants au Royaume-Uni, avec une première tranche de 100 MW dès 2021.

Alors qu'elle est en train de construire son premier prototype d'éolienne à flotteur béton sur le port de Saint-Nazaire, et qu'elle travaille sur un projet au Japon, l'entreprise Ideol a décroché un nouveau contrat à l'export. Elle s'est engagée avec Atlantis Resources, un développeur de projets d'énergies marines renouvelables britannique, dans l'optique de déployer 1,5 GW de puissance au large du Royaume-Uni. Une première tranche de 100 MW constituera un premier objectif à l'horizon de 2021.

 

Changement d'échelle

 

C'est Atlantis qui pilotera la phase d'identification, de sélection et de demandes d'autorisations des sites retenus, ainsi que la mobilisation d'investisseurs extérieurs, tandis qu'Ideol réalisera l'ingénierie des concepts techniques et fournira les fondations flottantes des machines. Dans un communiqué, la société de La Ciotat explique : "La qualité des gisements en vents, les politiques gouvernementales incitatives et le cadre réglementaire favorable, associés à une forte expérience maritime acquise dans le cadre de projets d'offshore pétrolier et d'éolien en mer posé, font du Royaume-Uni l'un des principaux marchés à terme pour l'éolien flottant". Elle avance que le coût de l'énergie éolienne en mer a ainsi chuté de -32 % depuis 2012 dans ce pays.

 

Le président-directeur général d'Ideol, Paul de la Guérivière, déclare : "Notre stratégie est aujourd'hui de concentrer nos efforts sur le développement de fermes commerciales, stratégie qui porte déjà ses fruits avec plusieurs autres projets en cours d'instruction en Europe et dans le monde". Rappelons que l'entreprise travaille à l'établissement d'une première ferme pilote face à Gruissan (Aude) où quatre éoliennes Senvion de 6,12 MW seront installées sur des fondations de type "bassin amortisseur" qu'elle a développé. De son côté, Tim Cornelius, le p-dg d'Atlantis, indique : "Ideol est une entreprise technologique et de services leader à l'international et à forte valeur ajoutée en mesure d'apporter des solutions de fondations flottantes à un coût compétitif et prêtes pour un déploiement industriel".
actionclactionfp