La tendance se confirme et s'amplifie. Le ministère du Logement se réjouit des chiffres de la construction et la commercialisation de logements neufs, publiés ce mercredi, qui montrent une augmentation tant des permis de construire que des mises en chantier. Détails.

A fin août 2016, les signaux étaient tous au vert. Ainsi, le nombre de logements autorisés à la construction s'établit à 110.200 sur trois mois (juin-août 2016), soit une hausse de 6.6% par rapport au trimestre juin-août 2015. Sur un an, les permis délivrés s'établissent à 417.800 unités, « confirmant non seulement le maintien mais aussi l'accélération dans la durée de la hausse de l'activité (+11.4% par rapport à 2015, contre +8.9% relevés à fin juin 2016 », note le ministère d'Emmanuelle Cosse.

 

Cette tendance haussière sur les trois derniers mois est portée notamment par le logement en résidence (+17.9%) et le collectif, pour lesquels 218.000 permis de construire ont été délivrés sur les 12 derniers mois (+15.7% par rapport à l'an dernier). Une tendance qui tend à s'amplifier, puisque la hausse sur un an était de 12% sur les trois mois d'avril à juin 2016, révèlent les derniers chiffres publiés par le Commissariat général au développement durable (CGDD).

 

Le logement collectif, véritable locomotive

 

Du côté des mises en chantier, l'accélération se confirme également, note le ministère, même si l'augmentation est toujours en décalée par rapport à celle des autorisations. Ainsi, les constructions de logements commencées au cours des 12 mois écoulés (363.500 unités) croît de 5.7% par rapport à la même période l'année dernière. Un chiffre en hausse constante depuis plusieurs mois, tiré également par le dynamisme du logement collectif (+10.9%).

 

Parallèlement, le délai moyen d'ouverture de chantiers s'établit désormais à un niveau inférieur à sa moyenne de longue période, notamment dans le logement collectif (7.8 mois contre 10.8 mois en longue période).

 

Des ventes toujours dynamiques, poussées par le dispositif Pinel

 

La construction de locaux non-résidentiels poursuit sur sa lancée, affichant une « dynamique positive et durable », avec 9.8 millions de m2 autorisés à la construction au cours des trois derniers mois, et 37.1 millions de m2 sur un an (+7.0%) par rapport à la période septembre 2014 à août 2015.

 

Enfin, concernant la commercialisation au 2e trimestre 2016, les indicateurs reflètent une dynamique de fond, estime le ministère, qui devrait être durable. Ainsi, le nombre de réservations à la vente s'établit à 33.105 unités sur trois mois (+18.7%) par rapport au 2e trimestre 2015, portée par l'investissement locatif et l'accession à la propriété. Les mises en vente, quant à elles, au nombre de 35.900 unités sur trois mois, sont en « hausse accélérée » (+24.2% par rapport au 2e trimestre 2015, contre +18.8% en cumul sur un an au 1er trimestre 2016). Sur les douze mois écoulés, 113.200 logements ont été mis en vente (+15.4% par rapport à l'année dernière).

 

« (…) Les effets de la politique de relance initiée par le Président de la République et mise en œuvre par le Gouvernement se font de plus en plus sentir au fil des mois, a commenté Emmanuelle Cosse, dans un communiqué. J'y vois une très bonne nouvelle pour le logement et pour l'emploi de nos concitoyens, et surtout un encouragement à poursuivre et à renforcer encore notre action au cours des prochains mois, comme je m'y suis engagée ».
actionclactionfp