HI TECH. Une startup française commercialise des baffles confectionnées en béton fibré ultra-haute performance. Un matériau qui présenterait des avantages pour cet usage à la fois technique et design. Découverte.

The Concrete Family n'est pas un crew de rap issu d'une cité. Non. Ce sont quatre frères unis dans une aventure professionnelle commune : la mise au point et la commercialisation d'enceintes acoustiques en béton fibré. "Un matériau moderne et technique", selon les dires de l'équipe. Cette dernière bénéficie des compétences de chacun : Pierre-Axel, le porteur du projet, ingénieur du son et compositeur de musique électro ; Stanislas, l'ingénieur travaux publics qui amène sa connaissance du béton et des techniques de coffrage ; Benjamin, l'étudiant en économie à la Sorbonne qui s'occupe des aspects financiers ; et Baptiste, l'outsider, chirurgien à la ville mais qui soutient le projet familial et gère "l'expérience client".

 

L'acoustique du béton brut

 

En 2015, les frères réalisent une première série de 12 enceintes, de tailles et de fonctions différentes pour la compagnie suisse de théâtre antique STOA. Les baffles passent un mois en extérieur et valident le concept. La fratrie persévère alors et décide de produire une enceinte plus compacte pour l'Acousmonium de Musiques & Recherches, en Belgique cette fois. "Le projet se complexifie, du moule à la formulation du béton, de nombreuses choses évoluent et, encore une fois, les retours sont prometteurs", notent-ils. Mais pourquoi choisir le béton fibré ultra-hautes performances ?

 

Pierre-Axel nous explique : "L'avantage du béton se trouve dans sa densité et sa résistance. Plus la structure d'une enceinte est résistante, plus le haut-parleur se trouve dans un environnement favorable. Cela lui permet de déployer toutes ses qualités acoustiques et d'être au plus proche du signal d'origine. Les évolutions des 15 dernières années dans l'industrie du béton permettent aujourd'hui d'obtenir des pièces fines tout en conservant une résistance incroyable !". Robustesse, rigidité, finesse, telles sont donc les atouts premiers du BFUP.

 

Lancement du Pavé Parisien, 50 ans après mai 68

 

Le Pavé Parisien
Le Pavé Parisien © The Concrete Family

 

L'aspect design rentre également en ligne de compte, puisque ce béton fibré se montre très liquide lors de son hydratation et s'avère facile à mouler. The Concrete Family précise : "Nous pouvons modifier les formes pour les adapter à l'environnement, afin que le mariage soit parfait avec votre personnalité". Les produits proposés pour l'heure présentent une classique forme parallélépipédique ou cubique mais les coloris peuvent être variés. Après avoir développé une enceinte de salon, les quatre frères se tournent maintenant vers le grand public en lançant un produit connecté et nomade, sous la forme d'un petit cube de BFUP. Pierre-Axel annonce : "Nous allons lancer 'Le Pavé Parisien' à travers un financement participatif autour du mois d'avril. Cela va nous permettre d'investir dans la R&D de notre carte électronique, afin d'offrir à nos utilisateurs le meilleur son possible dans une petite enceinte compacte".

 

La paire d'enceintes de salon, passives, qui se branchent directement sur un amplificateur, sont encore proposées à la vente pour 2.500 €. Le Pavé Parisien sera évidemment plus économique. Les produits se situent donc bien en-deçà des prix du Concrete Audio N1, un système allemand, également en béton, mais facturé 20.000 €… A l'autre extrémité du spectre, les plus économes pourront se fabriquer eux-mêmes des enceintes en parpaing (et planches) grâce à des tutoriels trouvés sur le net (Cinder Speakers). De quoi, dans tous les cas, mettre le son à bloc ! (de béton)

 

actionclactionfp