La ministre du Logement et de l'Habitat durable, accompagnée d'élus locaux, a inauguré une résidence expérimentale de 104 logements sociaux dont les performances énergétiques sont particulièrement élevées. Nommée "Les Claustras du Coteau", elle nécessite que ses occupants soient formés et responsabilisés pour atteindre le niveau passif.

Pour parvenir à du passif, les occupants devront s'activer. C'est en substance ce qui attend les résidents des "Claustras du Coteau", un ensemble de deux bâtiments de logements sociaux dont la performance énergétique exceptionnelle reposera, à la fois, sur ses caractéristiques propres, mais également sur les comportements individuels.

 

Considérée comme expérimentale, la résidence implantée à Cergy-Pontoise (Val-d'Oise), bénéficie en effet d'une étiquette énergétique "A" avec un gain énergétique de 40 % par rapport à la Réglementation thermique 2012. Le projet est également certifié Effinergie + et labellisé Habitat & Environnement. Pour y parvenir, Logement Francilien (groupe Logement Français) a conçu des bâtiments isolés par l'extérieur dotés de triples vitrages et dont la perméabilité à fait l'objet d'un soin particulier. Orientés pour réduire au maximum les besoins d'apports de calories en hiver, ils bénéficient également de claustras coulissants (d'où le nom de la résidence) renforçant le confort des logements faisant face au sud et à l'ouest. Du côté des sources de chaleur, l'eau chaude sanitaire est produite grâce à une installation solaire thermique en toiture tandis que les derniers besoins de chauffage sont couverts par le réseau urbain, alimenté à la biomasse.

 

Evolutivité et mobilité durable n'ont pas été oubliées

 

Techniquement à la pointe, l'ensemble doit cependant compter sur un facteur aléatoire : l'Humain. Dans un communiqué de presse conjoint, les partenaires du projet (ville de Cergy, Logement Francilien, préfecture de région et Action Logement) expliquent : "Les locataires sont accompagnés pour apprendre à utiliser les ressources de leur logement passif. Ce bon usage est en effet une condition essentielle pour atteindre la performance énergétique promise par la conception technique". C'est pourquoi, à compter du mois d'avril, grâce à l'arrivée du réseau de fibre optique dans leur quartier, ces occupants seront dotés d'un système visuel leur permettant de suivre leurs consommations énergétiques. Ceci "afin de maîtriser au mieux leurs charges", assurent les développeurs.

 

Le groupe Logement Français fait valoir que ces deux immeubles bénéficient d'expériences précédentes, et qu'il incorpore une dizaine de logements T3 évolutifs, capables d'une certaine modularité pour accompagner les besoins des familles. Une "pièce en plus" est prévue avec salle d'eau attenante, pour un usage semi-indépendant par un jeune adulte ou une personne âgée. Question mobilité durable, les "Claustras du Coteau" participent au dispositif BienVEnu (Ademe, région Île-de-France) avec la mise en service de sept bornes de recharge en sous-sol et la mise à disposition de deux voitures électriques Zoé en auto-partage.
actionclactionfp