Alors que les résultats des élections aux chambre de Métiers et de l'Artisanat n'ont pas été proclamés officiellement, les listes Fiers d'être artisans-CGPME annoncent déjà avoir "remporter une belle victoire". De son côté, l'UPA rappelle qu'elle a remporté la majorité des chambres.

Alors que la proclamation des résultats des élections aux chambres de Métiers et de l'Artisanat n'a pas encore eu lieu, les deux principales organisations se positionnent par communiqués interposés. Le 20 octobre, les listes Fiers d'être artisans-CGPME* estiment avoir remporté "une belle victoire", annonçant "26 chambres" gagnées, "soit 35% au total", contre "17% en 2016". Ce qu'elles considèrent comme "une très forte percée". Selon elles les listes sans étiquettes auraient remporté 11 chambres (soit 14% des votes). Et, elles n'hésitent pas à affirmer que : "ces élections sont synonymes de l'effondrement de l'UPA", pointant aussi "un taux d'abstention record et alarmant".
L'UPA réplique qu'elle a remporté "la majorité des CMA". Dans son communiqué du 20 octobre, l'organisation précise : "Les listes présentées par l'UPA sont arrivées en tête dans la majorité des départements, preuve que les artisans font confiance à l'UPA pour les représenter". Selon elle, "cette reconnaissance a d'autant plus de sens qu'elle s'inscrit dans un contexte économique peu dynamique et dans le cadre d'une concurrence électorale jamais égalée et particulièrement agressive".

 

Résultats définitifs le 25 octobre

 

Aux dernières élections, en 2010, la FFB n'avait pas dépassé les 20%. Contactées, ce vendredi 21 octobre, les Chambres des Métiers et de l'Artisanat ne souhaitent pas communiquer ou commenter les chiffres annoncés par les organisations précisant que dix chambres n'ont pas encore remonté leurs résultats au niveau national.
*Pour rappel, les élections aux CMA se sont déroulées du 1er au 14 octobre 2016. Deux principales listes étaient représentées : Fiers d'être artisans, emmenée, au niveau national, par la CGPME et la FFB, et celle de l'UPA, "l'Artisanat, c'est nous", portée par la Capeb.
actionclactionfp