REGLEMENTATION. Le président du collectif Effinergie vient d'appeler Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, à faire appliquer la RT2012 telle qu'elle a été publiée en 2010.

Un arrêté a été mis en consultation jusqu'au 17 décembre 2017. Il prévoit de maintenir l'exigence de 57,5 kWh/m².an pour les bâtiments collectifs d'habitation jusqu'en 2019. En l'état actuel des choses, la RT2012 prévoit de la faire passer à 50 kWh/m².an, à partir du 1er janvier 2018, pour ce type de constructions.

 

Le texte a reçu l'avis favorable du Conseil supérieur de la construction et de l'efficacité énergétique (CSCEE), le 12 décembre 2017. Mais le réseau pour la transition énergétique (Cler) y voit un "retour en arrière", dix ans après le Grenelle de l'environnement. C'est aujourd'hui Effinergie, par la voix de son président, qui déclare s'opposer à l'entrée en vigueur de cet arrêté.

 

La RT2012 doit être appliquée "telle que publiée en 2010"

 

Hubert Dejean de la Batie a ainsi fait parvenir un courrier au ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard. "Dans le contexte actuel, la réglementation se doit d'être la garante des économies d'énergie et de la réduction des gaz à effet de serre. A l'aube de la future réglementation environnementale et énergétique, il est nécessaire de respecter les engagements de sobriété et d'efficacité énergétique dans le bâtiment initialement prévus et donc d'appliquer la RT2012 à son niveau initial de 50kWep/m².an (label BBC de 2007)", peut-on y lire. "Le Collectif effinergie vous apporte donc, monsieur le ministre, son soutien total pour décider de l'application de la réglementation thermique telle que publiée en 2010."
actionclactionfp