URBANISME. Lancé en 2005 et identifié ensuite par Manuel Valls comme l'un des cinq sites prioritaires pour le logement dans le Grand Paris, le projet de création de l'éco-quartier Louvres et Puiseux-en-France (Val d'Oise) se veut ambitieux. Au total, 11,5 hectares sont prévus sur le quartier gare de Louvres, permettant la construction de 3.340 logements d'ici à l'horizon 2028. Décryptage avec l'aménageur, EPA Plaine de France et l'architecte coordinateur, Atelier Roland Castro-Sophie Denissof & Associés.

Situé à proximité de l'aéroport et du pôle économique du Grand Roissy, en Île-de-France, l'éco-quartier de Louvres et Puiseux-en-France (Val d'Oise), lancé depuis 2005 sur les terres de l'aménageur EPA Plaine de France affiche une grande ambition. L'objectif est de grande envergure : permettre la construction de 3.340 logements d'ici à l'horizon 2028, doublant ainsi la population passant de 12.368 habitants à 21.000. Toutefois, l'idée est de propsoer un projet à taille humaine.

 

"Le plus grand projet de quartier résidentiel en phase opérationnelle"

 

"L'éco-quartier de Louvres Puiseux-en-France constitue incontestablement une opération emblématique du territoire du Grand Roissy, et pour nous, cela représente le plus grand projet de quartier résidentiel en phase opérationnelle", nous explique, ce mercredi 7 septembre 2016 Coralie Martinis, directrice de projet en charge de l'aménagement de l'éco-quartier de Louvres et Puiseux-en-France pour l'EPA Plaine de France. Rappelons que le 14 octobre 2015, le Premier ministre Manuel Valls l'avait identifié parmi les cinq sites prioritaires du Grand Paris, susceptibles de contribuer à combler le déficit de logements en Ile-de-France.

 

C'est pourquoi, depuis la création de la Zac en 2011, l'EPA Plaine de France s'est appuyée sur la co-construction, avec la collaboration d'une vingtaine de promoteurs et bailleurs, signataires d'une charte d'engagements garantissant la tenue d'objectifs de qualité, poursuit la directrice de projets.

 

Ce sont exactement, 7.000 m² de commerces, une école et une crèche qui garantiront la multifonctionnalité de l'éco-quartier, dans lequel les logements sociaux devraient représenter près de 30% du parc. "Nous misons justement beaucoup sur la desserte en RER, qui situe Louvres à une demi-heure de Paris", indique Coralie Martinis.

 

S'agissant de la programmation du logement, la dynamique se confirme. "Le quartier gare, de l'écoquartier de Louvres et Puiseux en France, continue sa transformation, entamée en 2013, avec la sortie de terre des premiers logements et équipements", renchérit la directrice de projets.

 

Etat d\'avancement des projets dédiés à l\'éco-quartier de Louvres et Puiseux-en-France (EPA Plaine de France) conçu et coordonnée par l\'atelier d\'architecte Roland Castro-Sophie Denissof et associés.
Vue du secteur gare de Louvres. © ABommart

Le quartier de la gare de Louvres en pleine mutation

 

Trois objectifs ont alors été définis par l'EPA Plaine et France et l'architecte coordinateur du programme, l'atelier Roland Castro-Sophie Denissof & Associés dès 2008, date de sa désignation : développer l'offre en logement collectif, principalement près de la gare ; aux Frais Lieux, offrir toute la gamme des formes urbaines, avec une proportion plus importante d'habitat individuel sur les franges du projet ; enfin sur le Bois du Coudray, privilégier les logements intermédiaires et individuels. "L'objectif était de s'égarer des nombreux grands quartiers de ces deux villes et d'avoir avant tout une relation avec la campagne tout en étant proche de la gare", nous confie Sophie Denissof, l'architecte de l'Atelier Roland Castro-Sophie Denissof & Associés.

 

A noter aussi qu'un programme de logements, construits par Autin résidences, sera commercialisé le 17 et 18 septembre 2016, sur le site de bois du Coudray, doté de 73 logements dont 8 maisons. Quant à la pose de la dernière pierre de l'éco-quartier, elle devrait se tenir à l'horizon 2028. Coralie Martinis, directrice de projet de l'EPA Plaine de France estime le coût de cette opération à 175 millions d'euros pour l'EPA. Un coût complexe à assumer pour les collectivités de Louvres et de Puiseux-en-France. "Nous comptons ainsi beaucoup sur l'Etat, le Stif et l'aide aux maires bâtisseurs pour financer ce grand programme dans le Val d'Oise", conclut l'aménageur francilien.

 

Découvrez dès la page 2, le diaporama dédié à l'état d'avancement de la réalisation de l'écoquartier Louvres et Puiseux-en-France conçu et coordonnée par l'atelier d'architecte Roland Castro-Sophie Denissof et associés.
actionclactionfp