Alors qu'Anne Hidalgo détaillait, ce mardi au Conseil de Paris, 43 mesures dans le cadre de la candidature de la capitale aux Jeux Olympiques de 2024, Plaine Commune a désigné le groupement DPA dirigé par Dominique Perrault pour réfléchir à l'aménagement urbain du village des athlètes. Un site de 50 hectares sur les Bords de Seine-Pleyel.

Candidate malheureuse face à Londres pour l'organisation des JO 2012, la Ville de Paris a présenté, ce mardi 17 mai aux conseillers de la capitale, son plan d'actions de 43 mesures, après avoir remis en février dernier au Comité international olympique (CIO) le premier dossier de candidature de Paris 2024. L'occasion également pour Plaine Commune de désigner, la semaine dernière, le groupement DPA dirigé par Dominique Perrault pour l'étude urbaine du site de l'implantation du Village Olympique et Paralympique, "Les Bords de Seine / Pleyel" situé sur les communes de L'Ile-Saint-Denis, Saint-Ouen et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

 

Pour le projet, l'architecte concepteur du Vélodrome et de la piscine olympique de Berlin, membre du conseil scientifique de l'Atelier International du Grand Paris (AIGP) s'est entouré de plusieurs équipes avec qui il a déjà collaboré sur d'autres projets: LIN (urbanistes associés), Une Fabrique de la ville (programmation urbaine), Gustafson Porter (paysagiste), Ingerop (BET TCE, expert développement durable), Algoé (expert innovation et évènements) et enfin Topager (expert innovation et écologie urbaine).

 

Objectif : réfléchir à l'aménagement urbain du village olympique pouvant accueillir jusqu'à 17.000 athlètes et officiels durant les Jeux Olympiques et 8.000 pour les Jeux Paralympiques d'été en 2024.

 

"L'équipe DPA veillera, lors de la réalisation de l'étude, au respect des impératifs propres aux Jeux tout en s'assurant de la satisfaction des besoins urbains et sociaux du territoire", a signalé Plaine Commune dans un communiqué.

 

Construire 3.000 à 3.500 logements

 

"Conformément aux objectifs de densification des quartiers de gare du réseau du Grand Paris Express fixés par le Schéma directeur régional d'Ile-de-France et le Programme local de l'habitant communautaire (PH), le quartier Pleyel/Ile-Saint-Denis accueillera à terme 3.000 à 3.500 logements", précise Plaine Commune dans un communiqué.

 

En attendant, la seconde mouture du dossier de candidature de Paris sera envoyée en octobre 2016. Quant au verdict de l'élection de la ville-hôte, il aura lieu le 13 septembre 2017 à Lima au Pérou. Côté budget, Paris souhaite ne pas dépasser les trois milliards d'euros de dépenses prévus sur un budget total de 6,2 milliards d'euros.
actionclactionfp