Transformer d'anciennes friches industrielles en un ensemble de lofts et de logements à usage mixte, tel est le pari d'Olivier Goutelle, architecte, qui s'est employé à donner une vie moderne à un patrimoine remarquable de la région Rhône-Alpes. Ainsi est né le Domaine de Montchal, dans le Parc régional du Pilat, qui aujourd'hui allie authenticité et nouvelles technologies.

Un projet ambitieux et à la pointe de la modernité : Olivier Goutelle a réussi à redonner vie à d'anciennes usines, en réhabilitant et en aménageant un site industriel patrimonial sur la commune de Burdignes, au sud de Saint-Etienne (42). Ainsi, la maison bourgeoise est devenue un ensemble de 3 logements locatifs et un logement en copropriété. La tranche suivante consiste à transformer les anciens ateliers de tissage en six plateaux, à vendre, de 200 à 300m², avec possibilité de mezzanine sur un tiers de leur surface. Ils seront à usage mixte d'habitation et d'activité économique, à destination de professionnels travaillant à distance grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication. Une rapidité ADSL de 7Mo est disponible depuis début septembre 2008. La fibre optique ou un autre système permettant un très haut débit (> 20 Mo) sera envisagée plus tard.

Habitat d'exception

Tour à tour usine de tissage, courroierie, local de carrosserie, entrepôt de matériaux de bâtiment, entreprise de maçonnerie, de transports et de terrassement, atelier de menuiserie bois et d'aluminium…, le site servit à plusieurs activités toutes plus variées les unes que les autres. L'activité textile ayant été stoppée avant la seconde guerre mondiale, le bâtiment est à l'abandon depuis quinze ans lorsqu' Olivier Goutelle commence ses démarches d'achat en juillet 2005, en vue de le restaurer et de le proposer à la vente ou location, sous forme de lofts et plateaux à aménager.

 

Une année s'écoule entre le compromis et la signature d'achat de cette friche industrielle, signe de la complexité du montage de ce type de projet. Plus d'un an encore se passe pour livrer les quatre premiers logements en location et vente. « Après vingt ans d'expérience au service des autres, j'ai voulu mener à bien un projet plus personnel », explique cet architecte-promoteur-constructeur quinquagénaire originaire de Saint Etienne. En outre, fervent militant pour un meilleur respect de l'environnement en matière de construction, Olivier Goutelle s'évertue à minimiser l'impact énergétique de ces locaux professionnels, pendant leur rénovation puis au cours de leur exploitation. Une consommation maximale de 60 kWh/m²/an est visée par le projet, alors que la réglementation actuelle vise une consommation de 150 kWh/m²/an.

Place aux énergies renouvelables !

Pour ce faire, l'utilisation des énergies renouvelables s'est imposée comme une évidence : isolation performante renforcée et réflexion sur le renouvellement d'air ; chauffage au bois déchiqueté ou à granulé ; solaire photovoltaïque ; matériaux et produits "sains" dans le processus d'aménagement dans les limites financières raisonnables ; aménagement paysager des abords ; utilisation de l'eau des sources et du bief pour alimenter les WC et machines à laver, suivant les réglementations sanitaires en vigueur ; étude du potentiel hydro-électrique. En effet, l'ancienne usine, proche de la vallée du Rhône, tirait, jadis, son énergie d'un réseau de canaux qui alimentaient autrefois une roue à aubes. Autant de procédés qui feront du Domaine de Montchal une réalisation confortable et en phase avec son environnement.
A ce jour, toutes ces installations ne sont pas mises en place, seul le toit photovoltaïque a reçu l'aval de Prebat et tout sera installée et opérationnel au printemps prochain.

 

Enfin, plusieurs artistes et designers ont été invités à réaliser certains ouvrages, aménagement des jardins, portails et barrière afin d'apporter une plus-value artistique à l'ouvrage.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.
actionclactionfp