RENOVATION. Exit les commodes, bureaux, placards ! Afin de restructurer un appartement de 65 m2 situé à Lyon, l'architecte Eric Viprey a choisi de ne pas l'encombrer de meubles superflus. Il a donc imaginé plusieurs pièces s'intégrant aux murs formant ainsi un tout. Désormais épuré, le logement a retrouvé ses volumes. Reportage.

"Cet appartement datant de 1959 avait la particularité de n'avoir abrité qu'un seul locataire. Résultat : le logement avait peu bougé et était resté dans son état d'origine", se remémore l'architecte Eric Viprey qui a rénové ce 65 m2 situé à Lyon.

 

Il se souvient également de l'aménagement assez conventionnel, mais fonctionnel de ce T4. Néanmoins, persistait un hic : la vue n'était pas exploitée à son maximum privant les futurs acquéreurs d'un panorama à 180° sur la confluence du Rhône et de la Saône. Pour dégager le point de vue, quelques cloisons ont été abattues, et l'habitat est devenu un T3. "Notre objectif était d'ouvrir au maximum pour bénéficier de l'éclairage naturel et des volumes", note Eric Viprey. Une première étape qui a engendré une série de petits travaux : des portes déposées, une autre condamnée, les sols désamiantés, l'installation électrique adaptée, des châssis remplacés, des doublages posés, un plafond suspendu, un autre tendu, un parquet collé, des murs et les plafonds repeints, une nouvelle cuisine installée, et une nouvelle salle de bains aménagée. "Pour ces deux dernières pièces, la première a été décloisonné et la seconde recloisonnée", précise le concepteur.

actionclactionfp

Des meubles multifonctionnels

secrétaire
secrétaire © Eric Viprey
La particularité du projet repose sur le mobilier : "Ici, pas de meubles, du moins au sens mobile du terme, puisque ces derniers font partie intégrante des murs et configurent l'espace. Rien n'a été ajouté exceptées des tables, des chaises etc.", indique l'architecte. Ainsi, la bibliothèque d'1.80 mètre épouse la cloison, tout comme les placards, le dressing de la chambre et la cuisine. Mais celui qui attire tous les regards est certainement le secrétaire : "Il prend place dans un meuble qui s'enroule autour d'un pilier. Cet élément revêt plusieurs fonctions : il fait vestiaire et rangement technique à l'entrée, abrite le panneau électrique et se déploie pour faire secrétaire du côté du salon. On peut ainsi installer un poste informatique qui habituellement trône sur un bureau", explique Eric Viprey. Un véritable rangement qui dispose de plus d'un tour dans son sac : il se ferme, s'ouvre, pivote, bascule, coulisse afin de déployer tous ses usages. Concernant sa fabrication, il se compose d'une ossature primaire invisible de l'extérieur en contreplaqué multiplis de pin maritime déroulé Roplin® habillée sur ses 5 faces extérieures de panneaux 3 plis en chêne massif Tilly®, le tout huilé.

Salle de bains

Salle de bains
Salle de bains © Eric Viprey
Dernière pièce à avoir reçu un traitement spécial : la salle de bains. De seulement 3 m2, elle a été optimisée afin de paraître plus grande : "Notre objectif était de dématérialiser au maximum les choses. Trouver de la profondeur, et utiliser des matériaux particuliers pour créer des effets", raconte Eric Viprey. Au programme : faïence murale polie calepinée noire, sol carrelage structuré noir, plafond suspendu translucide blanc avec retro-éclairage plenum, grand miroir et vasque blanche.

 

Avec autant d'astuces, l'architecte parvient à offrir de la modernité grâce à un travail épuré et simple, mais pas simpliste.

Détail du projet

Détail du projet
Détail du projet © Eric Viprey
Fiche technique

 

Architecte : Cambiums - Eric Viprey
Localisation : Lyon
Année de réalisation : 2013
Budget des travaux : 40.000 euros

Meuble secrétaire

secrétaire
secrétaire © Eric Viprey
Une des qualités du projet réside dans cette particularité : les "meubles" font partie intégrante des murs.

Un meuble secret

Un meuble secret
Un meuble secret © Eric Viprey
"Plus qu'un secrétaire, ce 'meuble' renferme bien d'autres fonctions : penderie, rangements, placard technique, niches décoratives et pour ne pas déroger à son appellation un rangement secret", explique l'architecte.

Un meuble abritant plusieurs usages

rangement
rangement © Eric Viprey
Ici, nous pouvons voir le panneaux d'électricité. Il prend place dans le même meuble que le secrétaire.

Cuisine

Cuisine
Cuisine © Eric Viprey
"La cuisine, en U, reprend tout le vocabulaire déjà développé. Plans de travail et crédences inox affichent la volonté d'une certaine fonctionnalité", souligne l'architecte.

Chambre

chambre
chambre © Eric Viprey
"La chambre, très profonde, est mise à profit pour aménager un dressing, un volume noir, comme extrait en négatif, défini ses limites de l'espace couchage", souligne l'architecte.

Plan

Plan
Plan © Eric Viprey
L'appartement est passé du T3 au T4. Des cloisons ont été abattues, et des portes ont été condamnées.