Voici un projet collaboratif européen qui réunit plusieurs acteurs du bâtiment. Objectif : concevoir une nouvelle génération de bâtiments collectifs passifs. Un premier site pilote vient de voir le jour à Lieusaint (77) dans l'écoquartier de l'Eau Vive. Les logements imaginés par l'agence de Nicolas Michelin accueillent depuis peu leurs habitants. Découverte.

Fruit d'une démarche collaborative, le projet BuildTog© vise à créer une nouvelle génération de bâtiments collectifs passifs dans plusieurs pays d'Europe.

 

Les acteurs du projet ? Plusieurs bailleurs sociaux européens, auxquels se sont ajoutés l'architecte urbaniste français Nicolas Michelin (cabinet d'architecture A/NM/A), BASF et Luwoge Consult, filiale de BASF spécialisée en études thermiques. "Le cabinet d'architecture de Nicolas Michelin et les experts de BASF ont imaginé un concept d'immeuble, prototype déclinable dans tous les pays des maîtres d'ouvrages participants, du nord au sud de l'Europe", précise un communiqué. Plusieurs constructions ont été lancées un peu partout sur le Vieux Continent. En France, trois réalisations de ce type sont en cours : deux à Arras pour Habitat 62/59 Picardie ; une à Chalon-en-Champagne pour le Foyer Rémois. Un premier bâtiment a été livré fin 2014 à Lieusaint (77), en Seine-et-Marne sur le territoire de la Ville Nouvelle de Sénart, dans l'écoquartier de l'Eau Vive pour FSM.

Des logements "Passivhaus"

Ce programme est composé de 37 logements répartis en 2 bâtiments en L, de 3 étages, allant du type 2 (56 m2) au type 5 (119 m2). Côté technique, ce nouvel habitat se distingue par sa disposition bioclimatique et donc un apport naturel de chaleur solaire. Mais ce n'est pas tout, le programme bénéficie d'une isolation renforcée du bâti pour une étanchéité à l'air totale permettant ainsi de profiter au maximum des calories émises par les apports internes (matériel électrique et habitants), ainsi que d'un système de ventilation hautement performant. Il aura fallu vingt mois de travaux pour construire ce projet.

 

"L'examen de la conception, le calcul et le suivi des consommations et le test d'étanchéité à l'air ("Blower Door Test") ont permis à Lieusaint d'obtenir, en novembre 2014, la certification Passivhaus", souligne un communiqué.

 

En Europe, des programmes BuildTog© sont en cours de réalisation à Orebro (Suède), et à Bremen (Allemagne).

 


* "Passivhaus' induit un besoin en chauffage inférieur à 15 kWh/m2.an. Celui en énergie primaire totale (électroménager inclus) inférieur à 120kWh/m2.an. L'étanchéité à l'air n50 ≤ 0,6 h, signifie l'absence de fuites et de passages d'air. La ventilation double-flux à récupération de chaleur permet une consommation d'énergie < 0,40 Wh/m3.
actionclactionfp