À l'origine de ce projet, aucun architecte n'avait été appelé pour faire les travaux. Le couple de propriétaires était décidé à mener les travaux seuls jusqu'à ce qu'ils fassent la découverte de combles et de poutres d'origine au-dessus de leur bien, appartenant à la copropriété.

 

"J'ai récupéré le projet en début de chantier, raconte l'architecte Christelle Serres-Chabrier, les travaux de décloisonnage et de rafraîchissement initialement prévus se sont avérés plus difficiles à gérer à la découverte de ces combles".

 

La première étape pour continuer les travaux a donc été d'acquérir ces combles, de faire les demandes de travaux et toutes les démarches administratives qui en découlent.
actioncl