PROJET VERT. A proximité de la mairie de Pantin, vient d'être livré un bâtiment qui ambitionne de devenir un véritable petit bolide en matière énergétique. Avec ses nombreux panneaux photovoltaïques, sa géothermie et son enveloppe en Corian, l'immeuble imaginé par l'agence Fassio et Viaud produira plus d'énergie qu'il n'en consomme. Visite.

Avec sa façade blanche immaculée, le nouvel immeuble de bureaux de la ville de Pantin (93) s'intègre dans un environnement hétéroclite composé d'une piscine municipale en brique, de la mairie en verre ou encore d'une école : "Ce nouvel édifice arrive comme une nouvelle pièce de puzzle dans cet univers des années 80-90. Il fallait donc arrondir les angles et calmer ce lieu 'violent'", explique l'architecte Jean-Brice Viaud, de l'agence Fassio et Viaud, en charge du projet.

 

Lire la suite en page 2

actionclactionfp

Un contexte urbain qui influence le choix du matériau

Bureau corian
Bureau corian © Sergio Grazia
Le contexte urbain a engendré l'idée d'une façade pure, simple et douce, et par conséquent a posé le choix du Corian pour habiller la construction. Une proposition qui a immédiatement séduit le maître d'ouvrage, PRD Office, investisseur/promoteur spécialisé dans la réalisation de bâtiment vert : "Ce parti pris offrait une belle esthétique et permettait de sculpter dans la masse, et de dégager de la lumière", explique Olivier Raoux, directeur général adjoint associé de l'entreprise. Malgré un prix élevé, le Corian présente des avantages en termes de pérennité et de simplicité, même si les architectes avouent que les études et sa mise en œuvre ont été complexes.

Optimisation des transports

Bureau corian
Bureau corian © Sergio Grazia
Pour compenser certains coûts (Le Corian : entre 600 et 700 euros/m2), PRD a une devise : "Il faut retirer de l'argent là où cela ne semble pas nécessaire pour le mettre dans des postes stratégiques". Par exemple, sur ce programme, la gestion des stationnements a été optimisée avec un seul niveau de parking comprenant quatre places pour des voitures électriques en autopartage : "Nous misons sur l'évolution des mentalités en matière de déplacement. Le bâtiment est situé à proximité du RER et est desservi par de nombreux bus ", précise Olivier Raoux.

Un projet performant

Bureau corian
Bureau corian © CG
L'évolution des mentalités, le projet devrait aussi la porter dans son utilisation, notamment à travers la gestion de l'énergie. Car la réalisation a des ambitions environnementales puisqu'elle se veut à énergie positive et en autoconsommation. Ainsi, les capteurs photovoltaïques en toiture fourniront directement le bâtiment. Un fait rare qui a été rendu possible par un dispositif de dérogation négocié avec l'Ademe. L'énergie, qui est au cœur du programme, s'appuiera aussi sur une pompe à chaleur qui permettra de transférer la chaleur des locaux informatiques vers le reste du bâtiment, et puisera également la température de la nappe phréatique. En outre, l'épaisseur de l'enveloppe (46 cm - 20 cm isolant - 20 cm de béton et le Corian) forme un isolant incontestable. Enfin, l'absence de faux plafond évite une rupture thermique et la dalle béton joue un rôle d'inertie.

Une future cité de l'environnement

Bureau corian
Bureau corian © CG
Au final, la consommation du bâtiment sera de 40 kWh/m²/an. Reste un paramètre déterminant : les occupants qui emménageront d'ici à juin. Et quoi de plus logique pour un bâtiment de ce type que d'accueillir notamment des salariés d'Airparif, association de surveillance de la qualité de l'air en Île-de-France, et Bruit Parif, l'Observatoire du bruit en Ile-de-France. Car l'objectif est simple: faire de cet immeuble vert, une cité de l'environnement. Et pour parvenir à ce résultat, les usagers ne seront pas livrés à eux-mêmes et bénéficieront d'un accompagnement pendant trois ans : "Nous interviendrons deux fois par an pour ajuster les bonnes pratiques", conclut Olivier Raoux.

Fiche technique

Bureau corian
Bureau corian © CG
Maître d'ouvrage : PRD Office
Maître d'œuvre : Fassio Viaud
Surface utile : 5.810 m2
Début des travaux : 2ème trimestre 2012
Livraison : 4ème trimestre 2013
Coût : environ 2.000 euros/m2

Un projet architectural et d'aménagement

Bureau corian
Bureau corian © Sergio Grazia
Le projet exploite la déclivité du terrain pour incorporer l'ancien parking public au rez-de-chaussée du bâtiment. A noter qu'aucun salarié ne travaillera au rez-de-chaussée.

Une cour d'école agrandie

Bureau corian
Bureau corian © Sergio Grazia
Le projet est accolé à la cour de récréation d'un groupe scolaire en cœur d'îlot. Ainsi, la limite parcellaire a été revue et les architectes ont proposé un nouveau dessin. Résultat : une cour agrandie et un jardin surélevé entre la cour et le bâtiment.

Panneaux photovoltaïques en toiture

Bureau corian
Bureau corian © Sergio Grazia
La toiture dispose de nombreux panneaux solaires photovoltaïques qui fourniront de l'électricité au bâtiment : "EDF a autorisé que 80% de l'énergie soient consommées sur place. les 20% restant iront sur le réseau", souligne le maître d'ouvrage.

Hall d'entrée du bâtiment

Entrée
Entrée © Sergio Grazia
Au total, le bâtiment dispose d'une surface de 5.810 m2 et accueillera 466 personnes.

Intérieur du bâtiment

Intérieur du bâtiment
Intérieur du bâtiment © Sergio Grazia
"L'absence de faux plafonds dans les bureaux évite une rupture thermique et expose la dalle béton dont l'inertie est utilisée pour réguler la température ambiante", soulignent les architectes.

Parking

garage
garage © Sergio Grazia
"Le parking semi-enterré, qui bénéficie d'un éclairage naturel et surélève le premier étage de bureaux au-dessus du niveau de la rue, propose en outre des véhicules électriques en auto-partage", précisent les architectes.

Schéma

Schéma
Schéma © Agence Viaud Fiasso
Ici, on peut voir comment fonctionne l'énergie : la redistribution de l'électricité photovoltaïque.