Selon un baromètre de Fundimmo, le financement participatif dans l'immobilier affiche de très bons résultats pour le premier semestre 2016. Cette année, la collecte devrait doubler par rapport à celle de 2015. Détails.

L'année 2016 s'annonce excellente pour le financement participatif dans l'immobilier. Rien qu'au premier semestre, l'ensemble des plateformes de crowdfunding* ont collecté 30,2 millions d'euros, selon le baromètre publié par Fundimmo. C'est presque autant que pour l'ensemble de l'année 2015 (30,7 millions d'euros). A titre de comparaison, au premier semestre 2015, elles avaient collecté 14,5 millions d'euros. Fundimmo estime que la croissance devrait se poursuivre à un rythme au moins égal sur le second semestre 2016 et table sur au moins 60 millions d'euros pour l'année soit le double de 2015.

 

Pour les six premier mois de 2016, ce sont ainsi 58 projets qui ont été financés dont 56 pour des projets de logement. Un résultat également en hausse par rapport à l'année précédente. En effet, sur l'ensemble de l'année 2015, 68 projets avaient été financés (95% pour du logement et 5% pour du bâtiment professionnel).

 

Deux plateformes se démarquent

 

Le baromètre révèle également que le montant moyen récolté par programme est de 521.000 euros, soit une progression de 17% par rapport à 2015. Fundimmo estime par ailleurs à 7.800 le nombre de contributeurs pour le financement de projets immobiliers. Ce qui correspondrait à environ 3.872 € en moyenne par participant. Par ailleurs, la durée moyenne d'un placement est de 18 mois et le rendement annuel moyen est de 9,4%, précise aussi l'étude. Concernant la nature des investissements, 69% sont des placements en obligations et 31% des investissements en actions.
Parmi les 15 plateformes, deux arrivent largement en tête avec 13 millions d'euros collectés sur Wiseed et 9 millions pour Anaxago. La troisième place est détenue par Fundimmo avec 1,4 million d'euros collectés. Enfin, le baromètre donne les trois régions où le plus grand nombre de projets ont été financés. Ainsi, on trouve l'Île-de-France, le bassin rhodanien et le Sud-Ouest.

 

* : Données récoltées auprès de 15 plateformes de crowdfunding ouvertes ou ayant financé des projets immobiliers et immatriculées auprès de l'Orias (Registre unique des intermédiaires en Assurance, Banque et finance).
actionclactionfp