Le ministère de l'Environnement croate a annoncé lundi la démolition d'une cinquantaine de propriétés de vacances, dont près de la moitié, appartenant à des Hongrois, sont illégalement construites sur l'île de Vir (centre de la côte Adriatique croate).

Parmi les maisons à démolir sur l'île de Vir , 23 appartiennent à des Croates, 18 à des Hongrois, six à des Bosniaques et une à un Slovène, a déclaré à la presse le ministre Marina Matulovic-Dropulic.



La Croatie donne ainsi un signal aux ressortissants étrangers qui achètent des propriétés sur la magnifique côte croate et se livrent à des constructions sauvages.

L'île de Vir en est un exemple notoire avec des dizaines de nouvelles constructions bâties en bord de mer, sans autorisation et en pleine violation des lois locales. Habitée par environ 2.000 personnes, l'île de Vir abrite pendant la saison touristique quelque 70.000 visiteurs.
actionclactionfp