En France, l'encours de crédit immobilier par ménage propriétaires est de 49.870 euros, d'après une étude du Crédit foncier. Un résultat qui place la France au neuvième rang européen si l'on rapporte ce chiffre au revenu disponible brut des ménages.

Juste dans la moyenne. C'est la position de la France, au sein de l'Union européenne, pour ce qui est du dynamisme des crédits immobiliers. L'encours par ménage propriétaire y est égal à 49.870 euros, ce qui la place au neuvième rang européen, d'après des chiffres diffusés par le Crédit foncier, le 16 mai. "En France, les encours de crédits immobiliers représentent 64% du revenu disponible brut des ménages (67% en moyenne en Europe), à comparer à 128% aux Pays-Bas et 194% au Danemark", note la société dans un communiqué de presse.

 

Les encours de crédits immobiliers, en France, ont tout de même augmenté de 4,7 % en un an, pour se situer à 928 milliards d'euros fin 2016 (troisième place européenne). L'un des probables effets de la baisse des taux. En effet, d'après l'étude, entre 2008 et 2016, le pouvoir d'achat des Français, en terme d'immobilier, a augmenté de +30% (en surface de bien), principalement grâce à cette baisse des taux. En Allemagne et au Royaume-Uni, cet effet bénéfique a été en partie contrecarré par la hausse des prix de l'immobilier.

 

Top 10 des encours de crédits immobiliers rapportés au revenu disponible brut des ménages
1/ Danemark (194%)
2/ Luxembourg (145%)
3/ Suède (129%)
4/ Pays-Bas (128%)
5/ Chypre (99%)
6/ Royaume-Uni (86%)
7/ Espagne (76%) - Portugal (76%) - Irlande (76%)
8/ Finlande (75%)
9/ France (64%) - Estonie (64%)
10/ Belgique (59%)
actionclactionfp