MISSION. Julien Denormandie, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, a confié au président de la fondation « Travailler autrement » une mission sur les espaces de coworking. L'objectif est d'identifier les modèles les plus adaptés aux territoires.

Réduire les fractures territoriales est un enjeu prioritaire ne cesse de le rappeler le ministère de la Cohésion des territoires. A cette fin, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie vient de confier une mission à Patrick Levy-Waitz, président de la Fondation « travailler autrement ». Ce dernier devra établir un diagnostic sur les espaces de coworking afin d'identifier les modèles les plus adaptés aux territoires et les modèles économiques les plus performants.

 

Julien Denormandie précise que « ce diagnostic soulignera les liens entre les évolutions et les transitions engagées dans la société et dans le monde du travail » et que le « président de la Fondation Travailler Autrement proposera des mesures concrètes dans un délai de six mois ». Dans la lettre de mission, datée du 19 janvier 2018, il est demandé à Pierre Levy-Waitz de travailler avec les acteurs des territoires sur ce sujet et de « rattacher ces évolutions aux transitions engagées dans la société, et de mettre en lumière les enjeux de ce phénomène pour les territoires ».

 

Il est également précisé que « la mission veillera à se mettre en relation avec le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) qui a engagé un important travail de soutien à l'innovation sociale dans les territoires ». Le ministère demande donc que cette démarche soit en « capacité de proposer un diagnostic partagé, d'identifier les modèles et les freins règlementaires et/ou législatifs ». Un rapport d'étape devra être remis fin mars et un rapport d'approfondissement à la fin du mois de juin.
actionclactionfp