"Aménager, transformer, faire évoluer un édifice comme le Couvent des Jacobins c'est en conserver l'âme, le lieu, le paysage, mais aussi établir un dialogue avec une création contemporaine et créer une nouvelle dynamique", explique l'architecte Jean Guervilly. "L'opportunité est donnée d'ouvrir le couvent à la ville et au monde et de retrouver sous une forme actualisée son rayonnement passé. La question centrale est de ne pas reléguer l'ouvrage initial au rang d'alibi patrimonial et de réinvestir avec pertinence les espaces du couvent, auxquels vont dorénavant s'agréger de nouveaux volumes."
actioncl