Le secrétaire d'Etat aux Transports vient d'annoncer que le groupe d'entreprises Arcos, dont le mandataire est Vinci Concessions (entité du groupe de BTP), a été désigné pour réaliser la rocade autoroutière de contournement à l'ouest de Strasbourg. Précisions.

Après moult rebondissements, la rocade autoroutière de contournement à l'ouest de Strasbourg prend forme. Alain Vidalies a annoncé ce mardi 20 octobre "la désignation du groupement d'entreprises Arcos, dont le mandataire est Vinci Concessions, comme attributaire pressenti du contrat de concession de l'autoroute de contournement Ouest de Strasbourg". A noter que quatre candidatures avaient été sélectionnées en juin 2014. "Les négociations à venir avec le groupement devraient permettre de finaliser le contrat pour une signature en début d'année 2016", a-t-il ajouté dans un communiqué.

 

Un projet relancé à la fin des années 1990

 

Pour rappel : l'ex-ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, avait lancé mercredi 19 février 2014 un nouvel appel d'offres pour la construction d'une rocade autoroutière de contournement à l'ouest de Strasbourg. En effet, une première procédure de mise en concession du projet n'avait pas pu aboutir en 2012 et s'était soldée par le retrait du groupe Vinci.

 

D'une longueur de 24 kilomètres, cette nouvelle portion d'autoroute, appelée aussi le "Grand Contournement ouest" (GCO), viendra dans la continuité de l'actuelle A35, avait assuré Frédéric Cuvillier. Ce projet, né dans les années 1970 mais régulièrement abandonné avant d'être relancé à la fin des années 1990, a pour optique de délester l'actuelle autoroute A35, régulièrement engorgée, qui dessert la capitale alsacienne.

 

actionclactionfp