Autre particularité : les architectes belges ont beaucoup travaillé sur la fonction d'archivage qui consiste à travailler avec le plein et non avec le vide. "Comme, ici, c'est un lieu qui stocke des éléments lourds, l'idée est intéressante parce que c'est l'inverse de ce que l'on fait normalement en architecture, confie Frédéric de Vylder. Habituellement il faut dessiner des vides, or là, on a dû construire des blocs pleins."

 

Dans une même gamme de couleurs, le sol couvert de moquette évite les parralélismes si nuisibles au confort acoustique et procure un sentiment de confort, poursuit la maîtrise d'œuvre. De plus, l'ensemble du mobilier a été conçu par les architectes dans un souci de cohérence générale et de parfaite adéquation aux espaces et aux fonctions.
actioncl