portail Construction21.eu
Construction21.eu ©

Construction21, premier portail européen de la construction durable

L’Ifpeb et France GBC ont annoncé, ce vendredi 30 mars, le lancement de « Construction21.eu », portail européen des professionnels de la construction durable. Il s’agira à la fois d’une base de données européenne des réalisations les plus performantes (neuves ou rénovées), d’une bibliothèque d’innovations et d’une plateforme d’échanges entre spécialistes du durable.

 
 
 


L’économie verte et la mutation écologique de la construction sont en marche. Elles mettent les professionnels du bâtiment face à de nouveaux défis, comme trouver de nouveaux matériaux, de nouveaux procédés constructifs, de nouvelles façons de travailler. L’Ifpeb (Institut Français pour la performance énergétique du bâtiment) a donc initié et coordonné un projet de plateforme collaborative européenne des acteurs du bâtiment : le portail Internet « Construction21.eu ». Lancé officiellement ce 30 mars 2012, il s’agit d’un outil permettant de rassembler des réalisations de pointe dans une base de données unique, commune à l’ensemble des intervenants de la filière. Première communauté multi-spécialistes et multilingues du bâtiment durable, l’ensemble regroupe six plateformes nationales (France, Allemagne, Espagne, Italie, Roumanie et Lituanie) plus une plateforme centrale en langue anglaise, afin de faciliter les échanges.

Dans chaque pays, des contributeurs experts apportent un contenu d’intérêt, vérifié par des spécialistes reconnus par leurs pairs avant d’être publié. Les ressources de chaque plateforme nationale sont ensuite traduites en anglais puis remontées vers la plateforme centrale, internationale. De là, elles sont également envoyées vers Buildup, le site de la Commission européenne, qui soutient financièrement le projet pendant 2 ans. Christian Brodhag, président de l’Ifpeb, explique : « La performance énergétique et environnementale sont des enjeux internationaux de la construction. L’approche sera ici non descendante mais ascendante, depuis les projets l’information remontera à travers le réseau. Nous mettrons en synergie, voire en compétition amicale, les différents projets de construction au niveau européen afin d’apprendre des bonnes pratiques des uns et des autres ». Il est rejoint par Bertrand Delcambre, président du CSTB : « Le portail apportera un rayonnement national et international aux atouts de la France. Il donnera également une bonne visibilité de l’état de l’art des meilleures pratiques étrangères. Construction21 sera un outil d’accès à l’information gratuit dans un cadre non marchand ».

Un réseau collaboratif ouvert
Outre la base de données des constructions les plus performantes, présentée sous forme de fiches synthétiques (plus de 100 critères, compatibles SB Alliance, dont la performance énergétique et environnementale, les systèmes, les innovations, l’environnement urbain et le coût de chaque bâtiment), d’autres fonctionnalités sont proposées. Une bibliothèque des innovations recense les matériaux, équipements et solutions mises en œuvre dans les bâtiments d’excellence. Un palmarès annuel valorisera les meilleures réalisations européennes. Construction21 sera également un réseau collaboratif ouvert permettant le partage d’expériences. Diverses communautés seront créées, à l’instar des groupes « Analyse du cycle de vie » ou « Garantie de performance énergétique » qui sont déjà actifs en France, animés par des experts.

Lors du lancement, 35 fiches bâtiments ont été mises en ligne, dont 22 sont d’origine française. Quelque 500 membres sont déjà inscrits. Mais les objectifs sont ambitieux : d’ici à la fin de 2013, Construction21 espère publier 1.000 fiches et regrouper 300.000 membres provenant de neuf pays (les responsables espèrent un rapprochement avec des acteurs de Grande-Bretagne, du Danemark, de Finlande, de Hongrie ou de République tchèque). Tous les professionnels de la construction durable pourraient être intéressés : architectes, maîtres d’ouvrage, constructeurs, promoteurs, bureaux d’études, collectivités, certificateurs, etc. comme le prouve la présence à la cérémonie de lancement d’Antoine Desbarrières, directeur de Qualitel, ou de Jean-Pierre Auriault (BNP Real Estate). Ce dernier prévient : « Mieux faire connaître à l’international ce qui se fait en France et mieux communiquer est une première étape. Faciliter la convergence de marques de qualité au niveau européen et contribuer à leur rapprochement pourraient constituer un autre but. Mais attention à ne pas verser dans le spectaculaire de certains projets, au risque d’oublier la production quotidienne de logements et de bureaux. Il faudra rester près des utilisateurs des bâtiments ».

G. N. (30/03/2012)

 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




Symposium metropoles du sud - Montpellier
Le 17/01/2015
Maison & objet - Villepinte
Du 23/01/2015 au 27/01/2015
Maison & objet projets - Villepinte
Du 23/01/2015 au 27/01/2015
Urbest metz - Metz
Du 27/01/2015 au 29/01/2015
Ceradeco - Paris
Du 01/02/2015 au 28/02/2015

Recherche dans