SIGNATURE. A l'occasion du congrès HLM à Strasbourg, le groupe SNI et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont signé, ce mercredi 27 septembre 2017, un prêt de 200 millions d'euros pour la réhabilitation de 25.000 logements sociaux d'ici à 2021.

Un nouveau financement du Plan Juncker vient d'être dédié en France en faveur de la rénovation thermique. Ce mercredi matin à l'occasion du congrès HLM à Strasbourg, André Yché, président du directoire du groupe SNI, et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque européenne d'investissement (BEI), ont annoncé la signature d'un prêt de 200 millions d'euros pour la réalisation de travaux de modernisation et de réhabilitation énergétique de 25.000 logements sociaux d'ici à 2021.

 

"Ce nouveau financement a bénéficié de la garantie européenne dans le cadre du Plan d'investissement pour l'Europe appelé plus communément Plan Juncker", ont indiqué les deux signataires.

 

Objectif du prêt : accroître le volume d'opérations

 

En détails, le projet, d'un coût total de 770 millions d'euros, sera financé à hauteur de 200 millions d'euros par un prêt accordé par la BEI. Il portera donc sur la réhabilitation de 25.000 logements au sein des Entreprises Sociales pour l'habitat (ESH) du groupe SNI situées dans les zones tendues dont 75% en Ile-de-France.

 

L'objectif du prêt est d'accroître le volume d'opérations en accélérant des réhabilitations plus ambitieuses a précisé la SNI, filiale immobilière de la Caisse des dépôts, qui produit chaque année 86.000 logements intermédiaires.
actionclactionfp