A Bétheny (51), la société HLM «Le Foyer Rémois» a décidé de renouveler l’image de la cité-jardin, un modèle d’habitat social importé d’Angleterre, très en vogue durant l’entre-deux-guerres. Au centre de cette démarche : le respect de l’environnement et du voisinage.

Les 111 maisons, dont la livraison est échelonnée jusqu’en 2006, sont implantées sur un terrain en friche de Bétheny, commune toute proche de Reims. Là, différentes équipes d’architectes réalisent peu à peu une cité-jardin contemporaine, tournée vers l’écologie.

Plusieurs principes de la démarche H.Q.E. (Haute Qualité Environnementale) ont été particulièrement privilégiés : des aménagements économiques et non pollueurs, une maîtrise de l’impact du bâti sur l’environnement, un traitement attentif des intérieurs. Ces différents éléments figurent d’ailleurs dans une charte, soumise à l’adoption des habitants comme règle d’usage et de vie ensemble.

Le site, structuré en divers îlots par un arrangement végétal singulier, accueille cinq équipes de maîtrise d’oeuvre. Les architectes Laurent Debrix et Anne Reychman, de l’agence BCDE, ont conçu 12 maisons bâties sur le même modèle (formes, matériaux, conception intérieure). Toutes inscrites dans un écrin végétal de type talus, et autour de plantes odorantes, elles ont été réalisées en bois pour limiter les ponts thermiques, et surtout pour donner l’impression aux locataires d’habiter à la campagne.

La végétation et les senteurs se retrouvent également dans les 32 maisons signées François Lausecker / In Situ Architecture et Environnement ; ainsi qu’auprès des architectes de l’atelier Kaba, avec leurs 12 maisons «parfum». Dans le «jardin des saveurs», Bernard Bonhaume souhaite que le cadre végétal favorise les liens sociaux.

Avec Marjolijn et Pierre Boudry, l’architecture prend de la hauteur. Leur «plate-forme dans les arbres» réunit quatre maisons autour d’un grand patio central, lieu de convivialité et de partage. Pour l’atelier Kaba, ce seront plutôt des maisons «sons». En effet, leurs dix habitations laissent une place prépondérante... aux oiseaux.

Pour retrouver images et témoignages concernant cette opération, la Cité Manifeste de Mulhouse, les diversités de Bordeaux, les villas de Pré-Gras à Saint-Nazaire... Rendez-vous à l’exposition «Voisins-voisines, nouvelles formes d’habitat individuel en France», au Palais de la Porte Dorée à Paris jusqu’au 11 septembre, ou bien à Arc en rêve à Bordeaux, du 1er décembre 2005 au 26 février 2006.
Vous pouvez également retrouvez tous les épisodes du feuilleton «Voisins-voisines» dans les archives de Batiactu (ci-dessous).
actionclactionfp