Cinq imprimantes 3D serviraient à l'édification des ponts-habités, prenant la forme d'araignées aux grandes pattes articulées. Elles seraient capables de construire 30 maisons par jour, selon l'architecte pour qui "tous les débris seront transformés en ressources". Toujours plus versé dans le futurisme, Vincent Callebaut envisage qu'elles soient alimentées en matériaux par des flottes de drones apportant en continu leur butin qui sera broyé et recyclé. Les multiples bras robotisés permettront de couler le béton, de mettre en place de la mousse isolante ou de pratiques des fraisages dans les volumes.
actioncl