Le Gouvernement entend poursuivre le choc de simplification entamé en 2013. Après les 450 mesures retenues depuis, une nouvelle série de 170 vient d'être annoncée, quelques-unes concernant le secteur de la construction.

Manuel Valls présentait ce mercredi soir une nouvelle vague de 170 mesures de simplification, dont 90 à destination des entreprises. « Simplifier, c'est améliorer la compétitivité de nos entreprises et contribuer au développement de l'activité économique et de l'emploi », note un communiqué de Matignon.

 

Depuis le lancement du « choc de simplification » en mars 2013, plus de 450 mesures ont été retenues : 325 pour les entreprises, 132 pour les particuliers. Près de 70% d'entre elles auront été mises en œuvre avant la fin du 1er trimestre 2016, ajoute le service du Premier ministre.

 

Des appartements sans évier...

 

Les 170 nouvelles mesures auront donc à cœur de poursuivre l'engagement de l'Etat en matière d'allègement et de simplification. Et notamment dans le secteur de la construction, qui a déjà été l'objet d'une attention particulière au niveau des normes, notamment, ou des délais d'instruction des projets. Ainsi, croit savoir l'AFP, le gouvernement devrait proposer, par exemple, d'autoriser les promoteurs à livrer des logements sans évier si l'acquéreur est d'accord, ou encore de favoriser la construction d'immeubles de moyenne hauteur.

 

Autre mesure évoquée, la mise en ligne d'un simulateur du coût et des aides à l'embauche sur le site du gouvernement.
actionclactionfp