TRANSACTION. L'Autorité de la concurrence a donné mardi 19 décembre 2017 son feu vert à la cession de Bricorama au groupement les Mousquetaires, annoncée en juillet et qui devrait être finalisée au 1er janvier, mais sous certaines conditions.

L'Autorité de la concurrence a donné son aval, le 19 décembre 2017, envers le projet de cession de Bricorama au groupe les Mousquetaires. "Si l'opération ne soulève pas de problème de concurrence sur le marché amont de l'approvisionnement auprès des fournisseurs, compte tenu de la part de marché limitée de la nouvelle entité au niveau national, l'Autorité a en revanche considéré qu'elle créait des doutes sérieux d'atteinte à la concurrence dans plusieurs zones de chalandise locales", estime l'Autorité de la concurrence dans un communiqué de presse.

 

L'Autorité a toutefois "autorisé l'opération à l'issue de sa première phase d'examen, sous réserve d'engagements de la cession de 5 points de vente et de la résiliation d'un contrat de franchise", que les Mousquetaires ont promis de tenir.

 

Les représentants du personnel inquiets

 

Fin novembre, les instances représentatives du personnel de l'enseigne de bricolage (comités d'entreprise et comité central d'entreprise) avaient rendu à la majorité un avis défavorable au projet. Bien que le repreneur soit "solide financièrement", les représentants du personnel ne sont "pas encore éclairés sur les conséquences sociales" de ce rapprochement, qui donnera naissance au numéro 3 du marché du bricolage en France, d'où ces avis défavorables, avait expliqué à l'AFP Sylvie Fauqueux, secrétaire du CCE.

 

Ces avis, uniquement consultatifs, ne remettaient de toutes les façons pas en cause l'opération. Dans son communiqué, l'Autorité de la concurrence tient cependant à préciser que "cession ne signifie pas fermeture du magasin mais changement d'enseigne". L'objectif est de "permettre la reprise des magasins et de leurs activités par une enseigne autre que Bricorama, Bricomarché ou Brico Cash, afin de maintenir l'animation concurrentielle dans la zone de chalandise concernée et ainsi garantir aux consommateurs une offre diversifiée en produits de bricolage, de décoration et de jardinage".

 

Le groupement de distributeurs indépendants Les Mousquetaires (Intermarché, Bricomarché) avait annoncé le 5 juillet être entré en négociations exclusives pour acheter les activités françaises et espagnoles de Bricorama, sans offre publique d'achat. L'offre portait sur les 164 magasins du groupe, dont 107 magasins intégrés, ainsi que sur la centrale d'achat de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), soit environ 2.600 salariés en France.
actionclactionfp