La maison d'architecte "Casa Brutale" enchâssée dans la falaise va finalement devenir une réalité au Liban, près de Beyrouth. L'agence Open Platform for Architecture (OPA) a annoncé que sa construction débuterait prochainement et que la villa sera achevée en 2018. Détails.

Le rêve va devenir réalité pour Alex Demirdjian, le directeur général de Demco Properties : il sera l'heureux propriétaire de la Casa Brutale, une étude architecturale de l'agence grecque OPA, en 2018. Le projet, présenté en juillet 2015, l'avait tellement séduit qu'il a décidé de la faire construire au Liban, non loin de Beyrouth.

 

Alors que les perspectives initiales plaçaient la Casa Brutale dans une falaise au-dessus de l'océan, c'est finalement à l'intérieur des terres qu'elle sera édifiée. Mais elle respectera les schémas principaux : elle sera bien construite au cœur de la pierre, comme un cristal de quartz enchâssé dans une gangue minérale. C'est à Faqra, une station de ski libanaise, qu'elle sera enracinée, à 1.600 mètres d'altitude, juste sous le sommet de la montagne. Mais surtout, elle surplombera le complexe de vacances RedRock Village que la société de promotion Demco Properties doit également construire.

 

Il est prévu que le nid d'aigle, accroché à la falaise, se déploie sur 270 m² (contre 180 m² à l'origine) pour un budget estimatif de 2,2 M€. Elle pourra accueillir six personnes et son parking enterré disposera de trois emplacements. L'ingénierie du projet sera assurée par ARUP (Amsterdam) tandis que le cabinet d'architectes locaux Sarkis Azadian assurera l'assistance à maîtrise d'œuvre. Selon Pampelis Kampouropoulos, l'un des architectes d'OPA, la pose de la première pierre pourrait intervenir au milieu de l'été 2016.

 

Découvrez le projet en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp