Le fonds d’investissement américain vient de signer un contrat de développement immobilier à Dubaï avec une filiale de la Dubaï Holding, société publique qui gère plusieurs énormes projets de promotion immobilière à Dubaï. Ce contrat s’élève à 1 milliard de dollars.

Baptisé Riverwalk, ce projet porte sur le développement de l'une des parties de la Dubai Internet City, zone franche dédiée aux sociétés étrangères spécialisées dans l'Internet et les nouvelles techniques d'information et de communication.

Aux termes du contrat, Capital Partners devra construire des immeubles d'habitations et de bureaux, des galeries commerciales, des cafés et un hôtel sur environ 46,5 hectares et mettre en valeur environ 15 hectares supplémentaires de terrain non bâti.
Dubaï connaît actuellement un développement économique et immobilier effréné, notamment dans le domaine du tourisme et des affaires, son but étant de devenir la principale destination touristique du Moyen-Orient et l'une des premiers pôles d'activités de la région.
La ville-émirat, qui compte 1,2 million d'habitants, dont près d'un million d'étrangers, a accueilli 5,4 millions de visiteurs en 2004 et s'est fixée pour objectif d'en accueillir 15 millions en 2010.
actionclactionfp