Le plus grand campus de la métropole lyonnaise fait l'objet d'un important projet de restructuration et de modernisation immobilière. Pas moins de 140.000 m² vont être réhabilités et 80.000 m² construits, afin d'améliorer la qualité de vie des étudiants et accroître l'attractivité des lieux. Précisions.

Construit dans les années 1950 par l'architecte rhodanien Jacques Perrin-Fayolle, le campus lyonnais de la Doua est aujourd'hui un immense ensemble qui accueille plus de 25.000 étudiants sur un territoire de 100 hectares. Situé sur la commune de Villeurbanne, il doit bénéficier d'une opération majeure de réhabilitation nécessitant l'investissement de 185 M€ associant rénovations et constructions. Le but : améliorer les performances environnementales et faire naître un éco-campus durable de renommée internationale. Khaled Bouabdallah, le président de l'université de Lyon, explique : "Le déploiement du projet Lyon Cité Campus (…) marque une première étape majeure dans la stratégie de reconquête et de pérennisation d'un patrimoine qui se doit d'être à la hauteur de l'attractivité et de la qualité de vie étudiante du deuxième site universitaire de France".

 

 

Les chiffres démontrent l'ampleur du projet : plus du tiers de la surface bâtie, soit 23 édifices et 140.000 m² de locaux de l'université Lyon 1 et de l'Insa, sera concernée. Les travaux porteront principalement sur l'amélioration des performances énergétiques avec, en ligne de mire, une réduction de 40 % des consommations. Les façades seront intégralement remplacées et 8.000 m² de toitures seront végétalisées. Environ 20.000 m² de locaux d'enseignement et de recherche seront complètement restructurés et des travaux de remise aux normes de sécurité et d'accessibilité sont également prévus. Trois parcelles paysagères d'une superficie de 2 hectares viendront s'ajouter à la coulée verte existante "pour offrir de nouveaux espaces d'échange et de détente".

Découvrez la suite de l'article en page 2.
actionclactionfp