Une étude, réalisée à l'occasion du 3e salon de la rénovation, révèle que la rénovation est une priorité pour les Français mais que la principale préoccupation des propriétaires reste le budget.

A l'occasion du 3e salon de la rénovation, qui se tiendra du 27 au 30 janvier 2017 Porte de Versailles à Paris, une étude réalisée par Yougov pour PAP, révèle que la rénovation est "toujours" une priorité pour les Français. 54% des propriétaires sont attachés à leur logement et la majorité d'entre eux envisagent d'y "réaliser des travaux de rénovation pour le rendre plus confortable et plus adapté à leurs besoins". Et 60 % jugent même la réalisation des travaux de rénovation énergétique indispensables.

 

Toutefois, l'étude montre que leur principale préoccupation reste le budget. Pour preuve, 78% des propriétaires affirment manquer de budget pour entamer leurs travaux. Pour se lancer, les contraintes liées aux travaux (47%) et le manque de compétences (45%) retardent la réalisation des projets de rénovation, montre l'étude.

 

Si les aides pour la rénovation énergétique sont nombreuses, Pascal Tournier, le Commissaire général du Salon de la Rénovation souligne qu'il est "difficile pour le particulier d'identifier ces soutiens financiers, et de choisir les prestataires qui réaliseront des travaux de qualité".

 

Des rénovations différentes selon les âges

 

L'étude indique qu'en 2017, 40% des ménages projettent de réaliser des travaux de rénovation afin de valoriser leur patrimoine. La principale motivation est la nécessité de rendre leur logement plus économe en énergie (60% des propriétaires). "Cette enquête confirme ainsi que les préoccupations d'ordre économique et écologique ont pris le pas sur les considérations fonctionnelles et esthétiques, même si celles-ci restent incontournables pour les propriétaires les plus jeunes", précise un communiqué du salon de la rénovation. A noter cependant que 60 % des 25 - 34 ans placent la fonctionnalité dans le top 3 de leur priorité en matière de rénovation.

 

L'étude montre également que les priorités en matière de logement semblent suivre les évolutions de la vie des Français. Les plus jeunes, qui n'ont pas encore forcément accédé à la propriété s'intéressent particulièrement aux questions d'esthétique, pour personnaliser leur logement (49 % des 18-24 ans). La génération suivante, une fois installée, est la plus demandeuse de solutions de domotiques - volets et éclairages automatiques, commandes à distance… (60 % des 25 - 34 ans).

 

Enfin, avec des familles qui s'agrandissent, 47 % des 35-44 ans citent d'abord les projets d'extension et réaménagement de leur logement. Plus étonnant, "ce sont les séniors qui sont les plus nombreux à envisager des travaux de rénovation énergétique (61 % des plus de 55 ans), qu'ils placent loin devant les travaux destinés à faciliter le maintien à domicile (47 %)", souligne enfin le communiqué.
actionclactionfp