La Commission européenne envisage d'harmoniser la contenance des chasses d'eau en Europe. Afin de réaliser des économies d'eau, elle propose de fixer la limite à cinq litres pour les réservoirs des toilettes et à un litre pour ceux des urinoirs. Les Anglais, gros consommateurs d'eau, s'insurgent déjà contre cette proposition...

En France, ce sont 3.171 litres d'eau potable qui sont consommés par seconde uniquement pour l'évacuation des toilettes. Le chiffre est à peine croyable pourtant il est véridique. De quoi faire bondir la Commission européenne de Bruxelles qui, préoccupée par la question de la préservation des ressources en eau, a décidé de prendre le problème à bras le corps en instaurant une limitation de la contenance des réservoirs des toilettes.

 

Dans un rapport de 122 pages, rendu public à la fin du mois d'octobre par le journal britannique The Times, elle propose que tous les pays de l'Union Européenne passent à des chasses d'eau réglementées de cinq litres pour les toilettes, de trois litres pour les demi-chasse et d'un litre pour les urinoirs. Des limitations qui pourraient, selon elle, faire économiser jusqu'à 6.600 litres d'eau par an par foyer.

 

Pointés du doigt comme étant les plus gros consommateurs d'eau de l'Union Européenne, les Anglais n'ont pas tardé à réagir en réclamant de pouvoir continuer à utiliser quatre litres d'eau pour leur demi-chasse, comme c'est le cas sur les modèles actuels.

 

Une étude à 88.000 € pour faire des économies !
Pour se défendre, les Britanniques ont également habilement pointé du doigt le caractère paradoxal de la situation. Alors qu'elle cherche à faire réaliser des économies, la commission a en effet dépensé près de 88.000 euros pour la réalisation du rapport. Rapport qui a nécessité près de trois ans d'étude approfondie ! Un comble qui a aussitôt jeté le discrédit sur cette proposition.
actionclactionfp