UN PROJET/UNE PARTICULARITE. Au cœur de la ZAC Boucicaut, un programme mixte s'harmonise avec l'architecture historique de cet éco-quartier du 15e arrondissement de Paris. Particularités du projet : l'utilisation de la brique, la création d'un passage public et une démarche environnementale forte. Découverte du chantier.

Dans le 15e arrondissement de Paris, la Zac Boucicaut accueille le dernier programme de logements de cet éco-quartier. Situé dans les jardins de l'ancien hôpital Boucicaut, l'objectif initial était d'ouvrir le nouveau bâtiment sur le parc. Pour répondre à cet enjeu, les architectes Vincent Priou et Cédric Petitdidier ont eu l'idée de créer deux bâtiments "lames" en brique reliés par un autre bâtiment suspendu en métal. Cet édifice en "pont" permettant ainsi de créer un passage public.

 

Baptisé "Les nuages", cet ensemble immobilier de 109 logements s'articule autour de trois cages d'escaliers distinctes. Habillé de briques, l'ensemble clôt l'éco quartier de la Zac Boucicaut en même temps qu'il réinterprète la cour parisienne, une configuration reliant la rue des Cévennes au square central.

 

L'aspect social était un élément essentiel du programme. Sur l'acte notarié de la parcelle, ayant appartenu à la famille Boucicaut, il est inscrit que les programmes doivent répondre à un objectif social. Ainsi, les logements seront gérés par un bailleur social (Elogie) et par la Caisse de Retraite des Anciens Combattants (Carac). Respectivement, ils auront 24 et 77 logements, allant du studio de 25 m² au T5 de plus de 100 m². Enfin, le rez-de-chaussée est constitué de huit appartements destinés à accueillir des travailleurs handicapés. "La mixité sociale était une volonté forte", confirme l'architecte.
actionclactionfp