CONTRAT. L'université de Paris-Sud a signé un partenariat public- privé avec la société de projet "Platon Saclay", menée par Bouygues construction pour concevoir, réaliser et exploiter le future pôle universitaire biologie-pharmacie et chimie. Le début des travaux est prévu pour avril 2019.

C'est la première étape d'un projet majeur pour l'Université de Paris-Sud et la future de Paris-Saclay. Bouygues Construction vient de signer un contrat de partenariat public-privé avec l'Université Paris-Sud pour la réalisation du futur pôle universitaire dédié à la biologie, pharmacie et chimie. Le groupe de construction sera en charge de la conception-réalisation mais également de son exploitation et maintenance (25 ans) de ce projet qui s'élève à 283 millions d'euros. Le début des taux est prévu pour avril 2019 pour une livraison de cet ensemble immobilier de quelque 85.000 m2 en avril 2022.

 

Le projet, imaginé par l'architecte Bernard Tschumi de l'agence BTuA, se situera sur deux "stratégiques". Le premier, le site Métro accueillant les étudiants de pharmacie, biologie et chimie, sera réalisé en face de la future gare d'Orsay-Gif de la ligne 18 du Grand Paris Express. Le second, le site de l'Institut Diversité Ecologie et Evolution du Vivant (DEEV), sera construit au nord du plateau de Moulon, en proximité des terres agricoles. Le pôle, qui sera certifié Haute qualité environnementale (HQE), abritera notamment "des laboratoires de recherche de pointe, des espaces d'enseignement", "des serres scientifiques, insectarium et aquarium".

 

Le recours aux partenariats public-privé fait régulièrement l'objet de critiques. La ministre de la Justice a récemment annoncé l'abandon des PPP pour les constructions de prisons et tribunaux, jugeant ce dispositif "trop onéreux".

actionclactionfp