Le pont levant sur la Garonne, à Bordeaux, pourra bien voir le jour en 2012. Malgré la levée de boucliers de plusieurs associations, la Communauté urbaine de Bordeaux vient d'autoriser le début des travaux de cet ouvrage qui traversera le fleuve sur 426 mètres.

Après de nombreux rebondissements, les travaux du nouveau pont urbain sur la Garonne à Bordeaux pourront finalement commencer. La Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a en effet autorisé vendredi le lancement de ces travaux, dans les semaines à venir. Le chantier sera opéré par le groupement GTM/GCS. «C'est un combat de dix ans, maintenant il faut passer à l'action», a estimé le maire (UMP) de Bordeaux, Alain Juppé, qui est également premier vice-président de la CUB.

 

Le pont, qui franchira le fleuve en franchissant la Garonne entre les quartiers Bacalan et Bastide, sera mis en service prévue en 2012. Cet ouvrage long de 426 m et large de 43 m pourra recevoir les automobiles sur 2x2 voies, les vélos, les piétons ainsi qu'un tramway. La travée centrale pourra s'élever à 55 mètres pour permettre le passage de grands voiliers et de paquebots de croisière. Ce projet, qui engendre un surcoût de 40 millions d'euros sur un coût global de 145 millions d'euros, était contesté par une quinzaine d'associations ont déposé, la veille de l'autorisation, une requête en référé devant la cour administrative d'appel.

 

Le projet de pont avait également provoqué la visite d'une délégation de l'Unesco. En effet, Bordeaux a été inscrite au patrimoine mondial en 2007, et l'organisme craignait que ce nouvel ouvrage ne mette en péril le paysage.
actionclactionfp