INSOLITE. Les chargeuses et pelles compactes Bobcat s'activent pour déplacer près de 4.000 m3 de terre au cœur de l'U Arena de Nanterre, pour que l'enceinte couverte puisse accueillir le Supercross SX de retour à Paris ce weekend. Une course contre la montre pour les organisateurs.

On savait que le Supercross était un sport de l'extrême avec des motos qui s'envolent sur de grosses bosses installées au cœur de stades et d'arénas. Mais on découvre aujourd'hui que la création de ces pistes de terre s'apparente également à une activité intense. Bobcat et Doosan participent à la préparation du premier SX de Paris dans l'U Arena de Nanterre, inaugurée le mois dernier. Une révolution pour le monde du motocross puisque jusque-là l'événement, qui se déroulait au Palais Omnisport de Paris Bercy depuis plus de 30 ans, avait été délocalisé au stade Pierre Mauroy ces trois dernières années, pendant les travaux de l'enceinte parisienne.

 

Le championnat de France de supercross fera donc étape à Paris ce weekend du 18-19 novembre 2017. Mais les équipes de la société organisatrice JLFO doivent arriver à transformer l'intérieur de l'U Arena en piste indoor la plus grande d'Europe. Et le volume de terre à déplacer est impressionnant : près de 4.000 m3 à répandre sur une surface au sol de 10.000 m² ! Le matériau, transporté par dix camions, provient d'Aubervilliers, à seulement 6 km de la salle de spectacles. Car le délai imposé est très court : seulement trois nuits de préparation, en protégeant les sols et pelouses, puis une seule nuit pour le démontage.

 

Cinq machines pilotées par des pros

 

"Pendant trois nuits, les équipes de JLFO sont mobilisées pour livrer la terre et construire les bosses et obstacles au fur et à mesure. La piste de Supercross sera finalisée ce jeudi 16 novembre, avant les tests des pilotes ce vendredi 17. Le plus gros challenge sera surtout de démonter cette piste en une seule nuit, entre le dimanche et le lundi", précise le promoteur de manifestations de sports mécaniques. Trois chargeuses Bobcat (deux T870 et une T650) ainsi qu'une pelle compacte Bobcat E62 et une pelle Doosan DX165W sont donc coordonnées dans un espace réduit pour étaler cinq couches de terre.

 

U Arena SX Paris
U Arena SX Paris © Doosan Bobcat

 

Jean-Luc Fouchet, le président fondateur de JLFO, raconte : "Nos trois chargeuses et la pelle compacte nous permettent de travailler avec la plus grande efficacité. Quand on fait une bosse, on peut monter dessus et la compacter. On peut la moduler et nous n'avons pas besoin d'une autre machine. Avec les chenilles, on peut bouger facilement pour prendre du recul, voir la forme et la corriger". La bosse la plus impressionnante, destinée au freestyle, est pour sa part constituée d'une structure recouverte de terre, afin d'économiser sur le volume de matériaux (400 m3 de moins que si elle était pleine).

 

Les machines, opérées par des conducteurs expérimentés, seront également utilisées tout au long du weekend afin de procéder régulièrement à la réfection de la piste et à la mise en place de la zone d'élan. Pas moins de 70 personnes seront mobilisées en tout pour le montage et le démontage de l'ensemble. Un détail dont ne se doutent peut-être pas les 40.000 spectateurs qui assisteront aux courses le samedi et le dimanche. La suite du championnat SX Tour se déroulera à Lyon (Rhône) puis Amnéville (Moselle).

actionclactionfp