Dans quelques mois, une nouvelle plateforme immobilière verra le jour, qui mettra en relation l'ensemble des professionnels de l'immobilier et les particuliers désirant acheter ou vendre un bien. Oliver Viles et Régis Duverger, co-fondateurs de revolution.immo nous expliquent leur démarche.

En septembre prochain, la plateforme revolution.immo sera officiellement lancée. Un énième site dans la foulée des seloger.com ou pap.fr… Non, répondent en chœur les deux créateurs de ce site, Oliver Viles et Régis Duverger, qui justement entendent bien aller au-delà et proposer un outil de partage.

 

« Notre idée est de gommer et corriger les problématiques du grand public quand il achète ou vend un bien, explique Régis Duverger, directeur des opérations de revolution.immo. Et surtout de fédérer l'ensemble des professionnels de l'immobilier et les faire travailler de façon automatisée entre eux, avec pour objectif final que le client y trouve une offre globale claire ».

 

Tous les professionnels au service du particulier

 

Car c'est bien lui qui est visé : le particulier. Qui bénéficiera d'une interface dédiée sur laquelle il pourra choisir son bien, ou son agent immobilier ou encore son professionnels de travaux. Seront connectés également d'autres professionnels comme les établissements financiers (banques, courtiers), les juristes, notaires et avocats, les professionnels du management, les diagnostiqueurs, les photographes ou encore les décorateurs et architectes. Autant de corps de métiers qui pourront accéder, via un extranet dédié à chacun d'eux, à la plateforme. « Ce sera un gain de temps et d'argent pour le particulier car il aura, sur un seul et même outil, tous les professionnels à sa disposition », ajoute Oliver Viles.

 

Le point fort de cette plateforme : les annonces sont enregistrées par numéro de cadastre, et n'apparaissent qu'une seule fois sur la plateforme. Mises en ligne uniquement par les professionnels de l'immobilier, elles disposent de toutes les informations nécessaires à la vente. L'agent immobilier pourra alors, via son extranet, administrer son agence, diffuser ses annonces sur le site, gérer son portefeuille, partager et échanger des mandats, suivre la vente en temps réel, communiquer avec les acheteurs et les vendeurs… Le particulier, de son côté, aura une offre d'annonces et de professionnels qualitative, sélectionnée avec soin par revolution.immo. Qui garantit une totale transparence sur les entreprises (frais d'agence affichés) et une exigence de critères très élevée. Ainsi, chaque professionnel qui s'abonnera à la plateforme sera passé au crible : références, carte professionnelle, assurances, qualifications…

 

Système d'abonnements

 

« Nous ne prenons pas de commissions, expliquent les deux associés. Mais nous avons un système d'abonnement mensuel, qui pourrait évoluer ». Ainsi, un agent devra débourser 350 € HT par mois (à condition qu'il n'ait pas plus de 3 agences sous le même numéro Siren et plus de 15 agents commerciaux, auquel cas, il paiera un second abonnement). Pour les professionnels des travaux, l'abonnement sera « équivalent à celui d'un forfait de téléphonie », soit environ 20 €. Seuls les notaires seront exemptés d'abonnement, sauf si, une fois enregistrés dans la base, ils vendent des biens.

 

Lancé il y a un mois et demi pour les professionnels de l'immobilier, le premier module compte déjà 110 abonnés. « Des agents indépendants surtout, mais aussi le réseau MDI, basé en Vendée, qui nous a rejoint. Il y a en France, entre 50 et 60 réseaux de cette taille (20 à 100 agences), c'est notre cible », souligne Oliver Viles.

 

D'ici à la fin de l'année, après le lancement de la plateforme en septembre, les applications smartphone et tablette pour les professionnels et le grand public devraient sortir.
actionclactionfp